Installez la meilleure application pour écouter toutes les radios du Mali

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Lancement de la Route Banconi-Nossombougou: le Président IBK donne le sourire aux populations

Le Président de la république, Ibrahim Boubacar KEITA, a procédé, hier mercredi, à Dialakorodji, au lancement des travaux de construction et de bitumage de la route Banconi-Dialakorodji-Safo-Dabani-Nossombougou, longue de 56 km. Ils seront exécutés par l’entreprise COGEB International pour un montant d’un peu plus de 27, 72 milliards de FCFA (Toutes taxes confondues) dans un délai de 15 mois.

ibk ibrahim boubacar keita travaux construction route voie chantier lancement bitumage

L’événement, qui restera gravé, en lettre d’or, dans l’histoire de toute la zone, a regroupé autour du Président IBK, plusieurs personnalités politiques, administratives, artistiques communautaires et religieuses de notre pays étaient au rendez-vous. Il s’agit, notamment du président de l’Assemblée nationale, Issiaka SIDIBE ; du ministre de l’Équipement et du désenclavement, Mme TRAORE Seynabou DIOP. On y notait également la présence du maire de la Commune rurale de Dialakorodji, Oumar GUINDO ; du guide spirituel des Ansardine, Chérif Ousmane Madani HAIDARA, etc.

Accueil chaleureux
À l’accueil du président IBK, il y avait également le gouverneur de la région de Koulikoro et des préfets et sous-préfet de la région ainsi qu’une foule en liesse, sortie massivement sur tout le long du trajet pour souhaiter la bienvenue au Kankeletigi. S’il s’agissait pour des curieux de voir un président de la république passer, ils étaient nombreux ceux d’entre eux qui voulaient être des témoins oculaires de ce qu’ils prenaient pour un rêve, à la promesse de construction et de bitumage de cette route.
Après les mots de bienvenue et de remerciement du chef de village et du maire de Dialakorodji, respectivement Dramane COULIBALY et OumarGUINDO, l’honneur est revenu à Mme CAMARA Mariam KASSOGUE, coordinatrice des projets prioritaires à la direction nationale des routes de présenter le projet du jour.
Quant à Mme le ministre de l’Équipement et du désenclavement, TRAORE Seynabou DIOP, elle a d’abord remercié le Président IBK pour avoir rehaussé l’éclat et la symbolique de ladite cérémonie en acceptant de la présider malgré son agenda très chargé ; et d’avoir renouvelé sa confiance en sa modeste personne pour la poursuite du processus de désenclavement intérieur et extérieur enclenché, depuis 2013.

De nouvelles perspectives de développement
Selon Mme la ministre, ce mercredi 3 mai 2017 restera sans aucun doute l’un des plus beaux souvenirs pour les habitants du District de Bamako, des cercles de Kati et de Kolokani en général et pour les populations de Banconi, Dialakorodji, Safo, yélékébougou et Nossombougou en particulier. Car bien au-delà d’une route, il s’agit du lancement de nouvelles perspectives de développement pour ces différentes localités.
En effet, soutient Mme la ministre, pour un pays sans façade maritime comme le nôtre, est-il nécessaire de rappeler l’importance de la route et des dividendes de celle-ci sur le bien-être de nos concitoyens, tant en termes de mobilité que d’acheminement des produits agricoles et de facilitation des échanges commerciaux ?
Aussi, a-t-elle fait savoir, la réalisation de ce projet créera de nouvelles opportunités de développement aux populations de ces différentes localités avec notamment : l’augmentation du taux de mobilité avec la décongestion du trafic à l’intérieur des villes de Kati et Bamako ainsi que l’amélioration de la sécurité et de la qualité de vie des citoyens par la mise en place d’ouvrages modernes ; la création d’environ 1000 emplois directs et indirects ; la plantation de 4000 arbres ; la création de 10 hectares de bosquets villageois ; et la création de 11 points d’eau équipés de pompe à motricité humaine.

Le rêve devient une réalité
« Vous redonnez l’espoir grâce à cette cérémonie du lancement effectif des travaux de construction et de bitumage de la route Banconi-Dialakorodji-Safo-Dabani-Nossombougou. Aujourd’hui, le rêve est devenu réalité, après plusieurs années d’attente. Oui, nous pouvons, sans risque de nous tromper, dire haut et fort que le jour de l’espoir est arrivé. Que la patience a payé », s’est réjouie Mme la ministre.
Ces travaux, d’un montant de 27 729 986 552 FCFA TTC entièrement financés sur le budget national, seront réalisés par l’entreprise COGEB INTERNATIONALE dans un délai d’exécution de 15 (quinze) mois hors saison des pluies.
Mme la ministre a mis l’accent sur le respect du délai contractuel, de la qualité des travaux. Aussi, toutes les instructions ont-elles été données à la Direction nationale des Routes, au bureau de contrôle ainsi qu’à l’entreprise dans ce sens.
Elle a profité de l’occasion pour rappeler que ladite cérémonie était la première d’une série de lancements de 5 projets routiers à réaliser dans les régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso et Ségou. Il s’agit du lancement des travaux de bitumage des routes : Kangaba-Dioulafoundo-Frontière de la Guinée ; Kayes-Sadiola-Kéniéba ; Yanfolila-Kalana-Frontière de la Guinée ; Barouéli-Tamani, seront officiellement lancés respectivement, le 6 mai à Kangaba, le 8 mai à Sadiola, le 13 mai à Kalana et le 15 mai à Tamani.

Rigueur quant au respect du délai contractuel
L’occasion a été mise à profit par la ministre de l’Équipement et du désenclavement pour faire un bilan à mi-parcours des travaux routiers réalisés, en cours de réalisation et en recherche de financement, avec leurs coûts et les distances.
Aussi, dit-il noté, la rigueur quant au respect du délai et de la qualité que Mme la ministre a imprimée à toute son équipe.
« Pas une route qui va s’abime dès la première pluie. Mais une route qui va demeurer », a-t-elle rassuré.
Le Président IBK, en bambara, a tenu à remercier tous ceux qui depuis Banconi jusqu’à Dialakordji ont tenu à lui manifester leur amour et sympathie.
Enfin, il a rendu grâce à Allah Soubahana Watallah qui a facilité le financement de ces routes avant l’implorer pour un bon hivernage et une bonne exécution des travaux lancés.
Notons que le chef de village de Dialakorodji, Dramane COULIBALY a offert à IBK un gros bélier, une calebasse de haricot et d’arachide. L’hôte du jour a bien apprécié le geste fait dans la pure tradition malienne.
Il faut noter que dans le cadre de la mise en œuvre de la Politique nationale des transports, des infrastructures de transport et du désenclavement adoptée par le gouvernement en octobre 2015, le Conseil des ministres, lors de sa session ordinaire du vendredi 17 février 2017, a adopté des projets de décret portant approbation des marchés relatifs aux travaux de construction et de bitumage des routes citées plus haut.
La réalisation de ces infrastructures d’un coût total (Toutes taxes comprises TTC) est de 115 698 023 530 de FCFA pour une distance linéaire de 274,6 km, entièrement financés par le Budget national sur les exercices 2017-2018, vise le désenclavement intérieur et extérieur du Mali, et s’inscrit dans le cadre de la Grande offensive présidentielle (GOP) pour les infrastructures, un pan du programme du Président IBK : « Le Mali d’abord ».
La construction et le bitumage des différentes routes dans un délai maximum de 12 à 24 mois permettront d’assurer le désenclavement intérieur et extérieur de notre pays et contribueront à son développement économique et social.

Par Sékou CAMARA

 

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct