Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mise en œuvre « diligente » des recommandations du Dialogue national inclusif : L’ADP-Maliba signe l’accord politique de gouvernance

Ce lundi 30 décembre 2019, le président  de l’Alliance démocratique pour la paix (ADP-Maliba), Youba Ba a signé l’Accord politique de gouvernance. C’était à la primature, sous l’égide du Premier ministre Boubou Cissé.

 

L’Alliance démocratique pour la paix est enfin membre signataire de l’accord politique de gouvernance. L’ADP-Maliba, qui a participé à toutes les étapes du Dialogue national inclusif s’engage ainsi pour la mise en œuvre des recommandations de ce dialogue. Pour le président Youba Ba, sur chacune des propositions de principe du Dialogue national inclusif, l’ADP-Maliba constate que l’ensemble des acteurs partagent une identité de vue sur certaines questions : la relecture de l’Accord pour la paix ; l’organisation des élections législatives avant la fin du mandat des députés ; le redéploiement de l’armée sur l’ensemble du territoire national, et tant d’autres sujets d’intérêt national. D’après l’intervenant, le rapport final du Dialogue jette les bases d’une nouvelle ère pour le Mali. Ère dans laquelle, estime Youba Ba, il revient à chaque acteur « soucieux » du relèvement du pays « d’agir en toute responsabilité » en vue de contribuer à la mise en œuvre effective des conclusions du dialogue national. Ce, ajoute-t-il, pour la survie du Mali.

Après la signature solennelle du document de l’Accord politique de gouvernance, le président du parti d’Aliou Diallo a été clair : « Le parti estime que sa participation pleine et entière au Dialogue national inclusif l’engage à s’investir dans la mise en œuvre effective des recommandations pertinentes et souscrites dans le rapport final ».

Selon M. Ba, « L’ADP-Maliba ne saurait se soustraire de sa responsabilité dans la réussite du programme de sortie de crise proposé par le Dialogue national ». Cette responsabilité, maintient-il, « appelle à un dépassement de soi, voire à l’élimination des clivages politiques qui fragilisent les résultats positifs engrangés ». Ce qui fait énoncer M. Ba que le parti envisage de participer « activement » à la mise en œuvre, au suivi, ainsi qu’à l’évaluation des recommandations issues du dialogue.

« La signature de cet accord politique de gouvernance rentre dans le cadre du processus de mise en œuvre diligente des recommandations du Dialogue national inclusif », a-t-il confié.

Pour le Premier ministre Boubou Cissé, cette signature a précédé beaucoup de travaux faits entre l’ADP-Maliba et lui-même. En effet, il estime que l’ADP peut encore leur apporter  beaucoup sur la scène politique nationale, voire sur d’autres questions d’intérêt national. Le chef du gouvernement finit par préciser que cet accord constitue une opportunité « unique » pour bâtir « un Mali nouveau, fort, plus démocratique et prospère ».

Mamadou Diarra

Source : LE PAYS

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct