Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Découverte de charnier à Gossi, attaques contre les camps de Sévaré, Bapho et Niono : Le directeur de la DIRPA dit tout !

Afin d’informer l’opinion nationale et internationale sur les différentes missions des Fama sur les évènements récents qui ont endeuillé le pays, notamment les trois attaques kamikazes qui ont visé les camps de Sevaré, de Bapho et de Niono ainsi que les allégations contre les FAMa à Gossi, la Direction de l’Information et des Relations publiques des armées (Dirpa) a organisé, le lundi 25 avril dernier, dans ses locaux, une conférence de presse.

La conférence était principalement animée par le directeur de la Dirpa, le colonel Souleymane Dembélé, sur les évènements récents qui ont endeuillé le pays, notamment les FAMa dans l’exercice de leur mission.

Le directeur de la Dirpa, le colonel Souleymane Dembélé, a tenu à répondre à toutes les questions se rapportant à la mission opérationnelle, à celle de la défense de la patrie et aux perspectives des FAMa.

S’agissant de Gossi, le colonel Dembélé a expliqué que l’Armée française a rétrocédé aux FAMa l’emprise de Gossi qui était occupée par la Force barkane depuis 2019. Cette rétrocession intervient suite à l’annonce faite par le président français du retrait de cette force du territoire malien.

Coopérations d’Etat à Etat entre le Mali et la Russie

Et le colonel Dembélé d’affirmer que l’Armée malienne monte en puissance dans la dynamique des coopérations d’Etat à Etat entre les autorités russes et celles du Mali. Il a aussi souligné qu’une équipe des FAMa était sur place. Et d’ajouter que, le 20 avril 2022, un renfort a pu rejoindre l’emprise de Gossi. “Quand les FAMa ont occupé la base, des informations effrayantes d’une vidéo sont apparues sur les réseaux sociaux. La partie française l’utilise comme la preuve de la préparation d’une attaque informationnelle contre Barkhane. Cette déclaration a suivi la découverte d’un charnier par les FAMa. Il faut dire que les informations remontées par la population partaient déjà de cette découverte lorsque les autorités maliennes se sont rendues sur place”, a-t-il martelé.

A le croire, il y’a eu, en outre, le 21 avril 2022, des tirs d’obus qui ont visé le camp dont une patrouille est sortie pour la reconnaissance afin de reconnaître les pas de tirs d’obus. C’est au cours de cette reconnaissance que ladite patrouille a essuyé encore des tirs d’obus dont l’un a atteint avec précision un camion FAMa qui a été complètement endommagé. C’est la même patrouille, au cours de sa mission, qui a fait la découverte du charnier à cause de la forte présence d’une odeur de cadavre.

Selon le conférencier, le 22 avril 2022, une mission des FAMa conduite par le commandant du secteur 1 a constaté de visu l’information qui était sur les réseaux sociaux. “L’Armée française a accusé des mercenaires russes de la mise en scène et à titre de confirmation a transmis aux médias une vidéo prise entre les 19 et 21 avril 2022 avec un drone”, a-t-il dit.

Les groupes armés terroristes dans des

actions désespérées

En ce qui concerne les attaques complexes et simultanées du week-end dernier, il dira qu’il faut reconnaître que les FAMa ont fait preuve de grande réactivité, de professionnalisme, mais aussi de bravoure.

Sinon, poursuit-il, les dégâts allaient être encore plus grands n’eut été la vigilance des hommes en faction à l’instant. En effet, tous ont réagi positivement, sauf que certains y ont laissé la vie.

A ses dires, ces attaques ont été perpétrées entre cinq heures et six heures, en 5 minutes d’intervalle, entre les trois emprises militaires de Sevaré, de Bapho et de Niono. Et d’ajouter que les groupes armés terroristes, dans des actions désespérées, ont utilisé des véhicules kamikazes bourrés d’explosifs en vue d’attaquer ces emprises. “La vigilance et la réactivité des hommes ont permis de circonscrire les dégâts et de mettre en déroute les plans sinistres que les terroristes comptaient mener. Ce qui dénote une fois de plus le professionnalisme des FAMa”, a-t-il fait savoir.

Aux dires du colonel Dembélé, les groupes armés terroristes, malgré les attritions subies ces derniers mois, tenteront toujours de se réorganiser et de porter en réplique des coups durs aux FAMa. Selon lui, le bilan des attaques fait état de 6 morts et 15 blessés au camp de Sevaré, côté ennemi 11 morts dont 2 kamikazes, 2 AK 47, 4 téléphones portables, 4 talkies-walkies et beaucoup de matériels militaires récupérés.

Le Camp de Bapho a enregistré, côté FAMa, un blessé et un hélicoptère endommagé et le camp de Niono, côté FAMa 4 blessés et 2 véhicules endommagés. “Ces actions désespérées des groupes armés n’entameront en rien la détermination des FAMa à poursuivre leur opération de sécurisation des personnes et des biens ainsi que le retour de la paix et de la quiétude sur l’ensemble du territoire”, a-t-il rassuré.

Le courage et la bravoure des soldats salués

A l’entendre, l’Etat-major général des Armées salue le courage et la bravoure des soldats qui, de par leur vigilance, ont contribué à minimiser les dégâts et à bouter les assaillants. Par la même occasion, il présente ses condoléances les plus attristées aux familles et frères d’armes des soldats tombés et souhaite prompt rétablissement aux blessés.

Par ailleurs, une unité FAMa en patrouille sur l’axe Moura-Tenenkou a été prise dans une embuscade par un groupe, au cours de laquelle 10 terroristes ont été neutralisés. Pour sa part, le conseiller en communication du ministère de la Défense et des Anciens combattants, Aboubacar Diallo qui était présent, a appelé la population a plus d’engagement et de communication afin d’aider son Armée à prendre le dessus sur le terrorisme et à le bouter hors du Mali.

Boubacar PAÏTAO

Source: Aujourd’hui-Mali

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct