Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Remise de 100 cages flottantes et des kits de pêches d’une valeur de plus de 709 millions FCFA aux pêcheurs de Yanfolila : vers la réalisation d’une promesse du président de la République

Le ministre de l’Elevage et de la Pêche Dr. Nango Dembélé a procédé ce mardi 28 février 2017, à Selingué à la remise de 100 cages flottantes et plusieurs autres kits de pêches à une quarantaine d’associations du cercle de Yanfolila. Objectif, booster le secteur de la  pisciculture afin de lutter contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire dans les localité concernées par le programmes (cercles de Yafolila, San et de  Bla). Cette remise de kits  s’inscrit dans le cadre des  activités de  mise en œuvre du Programme national d’empoissonnement des plans d’eau. Programme issu du projet  présidentiel lequel met l’accent sur l’intensification de la pisciculture considérée comme  meilleure arme contre l’insécurité alimentaire, la sous-alimentation et la pauvreté.

nango dembele ministre elevage peche pisciculture poisson

La cérémonie de remise des kits s’est déroulée en présence du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Mahamane Baby ; du président du RPM Bocari Tréta ; du préfet de Yafolila, représentant le gouverneur de la région de Sikasso ; du sous- préfet de Selingué et du maire de Baya. S’y ajoutent les responsables de la Fédération nationale des femmes rurales, du président de l’association des pêcheurs de Selingué ainsi que le responsable de la jeunesse de Selingué.

nango dembele ministre elevage peche pisciculture

Le programme d’empoissonnement des plans d’eau ou d’intensification de la pisciculture est structuré en 4 composantes. La première concerne l’empoissonnement des falas, des grands adducteurs d’eau; la deuxième composante porte sur l’empoissonnement des étangs et emprunts; la troisième est relative à la construction, l’installation et l’empoissonnement de cages flottantes et la quatrième composante est axée sur la gestion du programme, suivi-évaluation, le renforcement des capacités des acteurs, l’organisation des bénéficiaires et l’information et la communication.

La remise de 100 cages flottantes aux associations  de pêcheurs, de femmes et des jeunes s’inscrit dans la dynamique de l’équipement des acteurs de la pisciculture au Mali. Cette opération concerne outre, les pêcheurs du cercle Yafolila, ceux des cercles de San et de Bla.

Outre les cages flottantes,  d’autres kits composés d’alevins, d’aliment poisson granulé, des gilets de sauvetage, des filets éperviers, des brouettes, des balances, de 3  motos, de 16 pirogues  et de 2 véhicules et des produits de traitement de poisson, ont été remis  aux associations de pêcheurs du cercle de Yafolila.

Selon les différents intervenants, cette opération va sans nul doute développer les activités de pêches et contribuer au développement du cercle de Yafolila dont la pêche constitue l’une de ses principales sources de revenus. Aussi, elle va freiner l’exode rurale en créant des emplois pour les jeunes.

Cette opération, a assuré le ministre de l’Elevage et de la Pêche, Dr. Nango Dembélé, va créer 500 emplois directs pour une production de 500 tonnes de poissons tous les 4 à 6 mois. Elle va également améliorer les conditions de vie des populations du cercle de Yafolila.

À noter que cette opération de remise de kits aux pêcheurs  a coûté plus de 709,99 millions de francs CFA.

Les bénéficiaires ont salué ce geste du département de l’Elevage et de la Pêche  qui travaille, sans répit,  pour transformer en réalité la promesse faite par le président de la République Ibrahim Boubacar Kéita lors de la 12è édition de la journée du paysan. Celle de doter les pêcheurs de moyens de production. Les bénéficiaires ont, à leur tour, assuré d’atteindre les objectifs visés par ce programme d’intensification de la pisciculture.

Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle,, Mahamane Baby qui mise beaucoup sur la pisciculture pour la mise en œuvre du programme emploi-jeunes, a salué cette activité du département de l’Elevage et de la Pêche. Pour lui, c’est la concrétisation d’un partenariat gagnant-gagnant entre son département, celui de l’Elevage et de la Pêche et les pêcheurs.

La cérémonie a pris fin par une séance d’empoissonnement d’une cage flottante par le ministre Dr. Nango Dembélé.

 

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
ORTM en direct