Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mois de la solidarité: espoir IBK 2018 fait don sang au CNTS

Dans le cadre de la 23e édition du mois de la Solidarité et de la lutte contre l’exclusion, l’Assocation Espoir IBK 2018 a initié, hier mardi 31 octobre, une journée de don de sang au profit du Centre national de transfusion sanguine (CNTS). L’objectif de cette journée était de mobiliser plus de 200 membres de l’Association pour donner environ 300 poches de sang en vue de sauver des vies.

don sang poche groupe sanguin categorie

Le lancement officiel de la journée s’est déroulé dans la salle de conférence du CNTS en présence du président de l’Association Espoir IBK 2018, Amara BAGAYOKO ; du représentant du directeur national du développement social, Bourama BAGAYOKO ; du représentant du CNTS, Zoubeirou HAROUNA ; du représentant du maire de la commune 2 et de plusieurs membres de l’Association.
Le président de l’Association Espoir IBK 2018 a informé que cette journée de don de sang s’inscrivait dans le cadre de la célébration de la 23e édition du mois de la solidarité et de lutte contre l’exclusion sociale. Selon lui, cette initiative s’inscrit dans la suite logique des activités de l’Association qui ont débuté le 30 juillet 2018.
« Ce geste est modeste, mais très significatif. Au-delà de ce mois de la Solidarité, l’Association entend pérenniser ce geste vital pour éviter toute pénurie de sang au Mali », a rassuré le président Amara BAGAYOKO.
Il a saisi l’occasion pour expliquer que l’Association Espoir IBK 2018 est une association politique créée le 30 avril 2017 par des hommes et des femmes engagés pour la réélection du président Ibrahim Boubacar KEITA, dès le premier tour de l’élection présidentielle de 2018. Une Association bien structurée avec des coordinations locales et régionales en plus des bureaux communaux dans le district de Bamako et le bureau national.
Le président a déclaré que l’adhésion à leur association était libre pour toute personne inscrite sur la liste électorale et détenant une carte NINA lui permettant d’accorder son suffrage au Président IBK lors de l’élection présidentielle de 2018.
Il a également rappelé qu’il y a quelques jours, l’Association Espoir IBK 2018 a officiellement lancé un projet dénommé : ‘’Opération 3 millions de cartes NINA’’. Une action qui consiste à avoir une basse de données de 3 millions d’électeurs potentiels que l’Association s’engagera à faire voter lors des élections futures en faveur de celui que ses membres surnomment Le bâtisseur Ibrahim Boubacar KEITA.
Le représentant du directeur national du développement social, Bourama BAGAYOKO, a affirmé que cette 23e édition du mois de la Solidarité et de la lutte contre l’exclusion a été riche en activités de soutien aux personnes en situation difficile. Pour lui, cette journée de don de sang initiée par l’Association Espoir IBK 2018 est une initiative citoyenne au regard de la rareté des stocks de sang pour les patients en besoin.
Le représentant du Centre national de transfusion sanguine, Zoubeirou HAROUNA, a noté que leur Centre assure un rôle crucial dans notre système de santé. Un rôle important au service des milliers de patients qui nécessites une constance vigilance face aux évolutions médicales, scientifiques, technologiques et éthiques.
Il a déclaré que comme bon nombre de pays de la sous-région africaine, la transfusion au Mali connait des difficultés, parmi lesquelles la non disponibilité des produits sanguins en quantité suffisante et un nombre très suffisant de donneurs de sang bénévoles et volontaires.
« La transfusion du sang et de ses dérivés est et restera encore longtemps le principal recours pour la prise en charge des hémorragies de la délivrance, des anémies profondes et des hémorragies traumatiques dues aux accidents de la voie publique. Le don de sang est un acte sauveur qu’aucun autre geste ne parvient à égaler. Il n’existe pas à ce jour de produit capable de se substituer complètement au sang humain », a expliqué le représentant du CNTS.
Il a apprécié le geste de l’Association Espoir IBK 2018 en soulignant que le don de sang vise à assurer la survie d’autrui. Un geste qui doit être bénévole, volontaire et anonyme. Selon Zoubéirou HAROUNA, ce que le donneur de sang doit attendre en contrepartie doit être simplement de nature symbolique, c’est-à-dire le sentiment de contribuer au bien-être des patients.
Le représentant du CNTS a déploré que le don de sang n’est pas dans les mentalités et les habitudes des Maliens. Comme preuve, il a informé que les 28 900 poches de sang collectées au CNTS au 1er semestre 2017 ne permettent pas de satisfaire plus du tiers des demandes adressées par les formations sanitaires. Selon ses explications, 75 % des dons proviennent des donneurs familiaux ou de compensation.
Zoubeirou HAROUNA a affirmé que ce geste de l’Association Espoir IBK 2018 prouve à suffisance qu’elle compte parmi les acteurs clés du développement socio-économique de notre pays. Il a enfin lancé un appel à tous ceux qui sont en bonne santé et qui répondent aux critères requis pour le faire, de venir donner un peu de leur sang et de continuer à sauver davantage des vies et à donner la joie à ceux qui sont dans la tristesse.

PAR MODIBO KONE

 

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct