Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Affaire Ras Bath- Blaise Sangaré : le procès renvoyé au 23 novembre prochain

Le célèbre chroniqueur Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath était encore une fois de plus hier jeudi 2 novembre 2017 devant la justice. Cette fois-ci, c’est un homme politique du nom de Blaise Sangaré, conseiller spécial du président de la République et également président du parti CDS Mogotiguiya, qui a porté plainte contre lui pour diffamation. Mais à peine ouvert, le procès a été renvoyé jusqu’au 23 novembre prochain, et on ignore le motif.

mamadou blaise sanagare cds rasbat youssouf mohamed bathily bougouni

Le plaignant, plus connu sous le nom de Blaise Sangaré alias «Mogotigui», était le grand absent hier. Cet homme politique est un conseiller spécial du président Ibrahim Boubacar Kéita. Mais c’est à titre purement personnel qu’il a porté plainte.

Selon son avocat du plaignant, dans une chronique de l’activiste Ras Bath sur une radio privée (Renouveau FM), Mamadou Blaise Sangaré s’estime diffamé. Quelques minutes après le début de l’audience, pour une question de « convenance », le procès a été reporté au 2 novembre prochain. Mais encore une fois Ras Bath se retrouve propulsé sur le devant de la scène.

A la sortie de l’audience, Ras Bath a expliqué que « Blaise Sangaré a été poursuivi pour détournement de 5 milliards de nos francs, et placé sous mandat de dépôt. Il a été emprisonné  et a ensuite bénéficié de non-lieu. La manière dont il a été libéré est douteuse ». C’est le journal « Le Sphinx » qui est sorti avec l’affaire. C’est ce qui a inspiré le chroniqueur.

Désormais, le célèbre chroniqueur s’intéresse de très près à l’élection présidentielle de 2018. Même s’il n’est pas candidat, son entourage dit clairement qu’il sera faiseur de roi.

Rappelons que la devise de Ras Bath est « Caresser pour éduquer, choquer pour éduquer, énerver pour éduquer, One love à tous».

Ras Bath devient un homme très populaire à l’intérieur  comme à l’extérieur du Mali grâce à ses propos dénonçant les faits injustes de la société. En plus de cela, son père qui est Me Mohamed Ali Bathily, ministre l’Habitat, de l’Urbanisme et des Affaires foncières le soutient. A en croire le ministre, Ras Bath n’a pas volé ce qu’il est en train de se faire, il ne fait que dire la vérité. Donc, il parlera aujourd’hui  et parlera demain.

Affaire à suivre 

Gaoussou Kanté

 

La rédaction 

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct