Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

le bilan de l’Ebola en RDC s’alourdit à 100 morts

A ce jour, le bilan officiel de la dixième épidémie de l’Ebola en RDC est de 100 morts dont 69 confirmés au virus Ebola, selon le ministère congolais de la Santé.

A en croire les statistiques des autorités sanitaires, depuis la déclaration de l’épidémie de l’Ebola en RDC,  la présence du virus a été confirmée sur 119 personnes parmi les 150 cas dénombrés dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC).

Depuis la zone principale de Mangina où l’épidémie a sévi pour la première fois dans le territoire de Beni, le virus s’est vite propagé à plusieurs zones et localités de la province du Nord-Kivu.

Il y a quelques semaines, les autorités sanitaires ont annoncé la présence de l’épidémie dans la province voisine de l’Ituri, localité de Mandima, et samedi dernier, l’épidémie s’est déclarée dans la zone de santé de Tchomia, au bord du lac Albert, à la frontière avec l’Ouganda.

“Avec 100 victimes en huit semaines, tout porte à croire que l’épidémie fera plus de victimes que jamais (…) depuis le début de ce siècle. L’heure (de) la fin de la dixième épidémie n’est pas proche”, a déclaré Jean-Jacques Muyembe, directeur général de l’Institut national de recherche biomédicale de la RDC.

Selon lui, il faut renforcer l’engagement dans la riposte mais également la contribution des acteurs et des membres de la communauté pour stopper la propagation de l’épidémie dans l’est du pays.

Dans un communiqué publié dimanche soir, le ministre de la Santé, Oly Ilunga, a annoncé la suspension temporaire des activités de l’équipe de riposte sur terrain. Cette décision fait suite à l’attaque sur la ville de Beni et ses environs des rebelles des Forces démocratiques alliées (ADF, mouvement rebelle ougandais). Cette attaque a fait une vingtaine de morts dont des militaires de force régulière (FARDC), d’après les sources sécuritaires.

La RDC fait face à sa dixième épidémie d’Ebola depuis 1976. C’est la première fois que l’épidémie sévit dans une zone de conflit.

Source: intellivoire

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct