Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Kadidia Maïga : Aux basketeuses bien nées…

Kadidia Maïga a été sans conteste, la grande attraction de la rencontre Angola-Mali, remportée 71-63 par les Aigles Dames. Auteur de 15 points, Kadi, comme l’appellent familièrement les supporters, a illuminé la partie par sa belle prestation, alors qu’elle effectuait son grand baptême du feu en sélection. «Le début du match a été très difficile pour nous. C’était ma première fois d’évoluer avec l’équipe nationale, la pression était forte et j’étais un peu nerveuse. Je n’arrivais pas à faire mon jeu, mais heureusement, les anciennes étaient là. Elles m’ont dit de ne pas avoir peur et de faire ce que j’ai toujours fait, notamment pendant la période de préparation. Cela m’a mis en confiance», a raconté la jeune internationale après le choc avec les Palancas negras d’Angola.

 

Sociétaire de Dakar Université club (DUC), Kadidia Maïga a ajouté que la présence dans les gradins de ses fans, a été également une source de motivation supplémentaire pour elle. «Je leur dis un grand merci et j’espère qu’ils seront encore là mardi (aujourd’hui, ndlr) pour supporter le Mali et pousser l’équipe vers une nouvelle victoire. En tout cas, leur soutien m’a fait chaud au coeur», a avoué la pivot des Aigles Dames.

Née le 6 avril 1997 à Bamako, Kadidia Maïga a commencé sa carrière au Centre espoir de Sikasso où elle été formée, avant de rejoindre Attar club, lors de la saison 2015-2016. La même saison, elle découvre la première division malienne, mais auparavant, la jeune joueuse avait participé à la Coupe du monde en République Tchèque, avec la sélection nationale cadette (2014). Avec Attar club, Kadidia Maïga (1m 85) remporte deux coupes du Mali, avant de poser ses valises au Djoliba en 2017. Avec les Rouges de Bamako, elle réalise le doublé Coupe-Championnat. En 2018, elle quitte le Djoliba et signe au Stade malien, pas pour longtemps, puisque quelques mois seulement après cette signature, la jeune internationale reçoit une offre du DUC (Dakar Université club). C’est dans cette formation sénégalaise, l’une des plus titrées du pays, que Kadi évolue depuis quelques mois et d’ores et déjà, la jeune prodige a marqué son territoire, en s’adjugeant le titre de MVP (meilleure joueuse) et celui de meilleure marqueuse de la coupe du maire de Dakar. Comme le dit l’adage, aux basketteuses bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années.

Envoyé spécial à Dakar
Boubacar Thiéro

L’ESSOR

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct