Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Iyad Ag Ghali, véritable responsable de la mort des otages

La nouvelle de la mort des militaires pris en otages par le JNIM d’Iyad Ag Ghali a choqué. Mais passées la tristesse et les pensées pour les morts et les familles, il faut avoir de recul sur ce qui s’est passé. En effet, à qui la faute, si ce n’est au maitre des terroristes du Nord du Mali, le funeste Iyad Ag Ghali ?

iyad ag ghali terroriste djihadiste islamiste ancar dine mujao rebelle touareg mnla

 Il est certain qu’une telle affirmation pourra surprendre certains ; à ceux là, je dis qu’ils ont l’indignation sélective, la mémoire courte, et la vue brouillée. Se refaire l’histoire de la crise qui frappe le Mali depuis 2012 suffit. Cette guerre que certains mènent contre le pays qui les a vu grandir a comme grand organisateur le héros de la rébellion des années 1990, aujourd’hui premier des terroristes.

Dans la guerre, les torts, les meurtres et la mort sont la responsabilité ultime des agresseurs. Et c’est Iyad Ag Ghali et ses valets d’Ansar Dine, d’AQMI, qui ont attaqué nos FAMa, qui les ont massacrés comme des chiens à Aguelhok et à Kidal, qui ont tyrannisé Tombouctou et le Nord.

Ainsi, la mort de ces pauvres otages est sur sa conscience : ce sont ses hommes qui les avaient enlevés. Certains vivaient d’ailleurs en captivité depuis plus d’un an. La guerre a peu de lois, mais il y a une obligation universelle de prendre soin des prisonniers que l’on fait chez l’ennemi. Les mettre en danger est donc contraire à toutes les lois humaines et sacrées, et celui qui ne respecte pas l’ennemi vaincu, comme l’ont fait les terroristes durant toute cette guerre, n’est grand que par sa bassesse.

Qu’Iyad Ag Ghali ne vienne donc pas proposer, tel un enfant pris en faute, de rendre les corps de FAMa morts de sa main. Essayer de faire croire que l’on peut redevenir un homme politique respectable par cette farce n’occulte pas la réalité, qui est que des centaines d’hommes, de femmes, et d’enfants ont péri à cause de sa guerre injuste.

 Khalilou Coulibaly

@khaliloucoulib3

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct