Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Grand prix PMU-Mali 2019 : Le cheval ‘’juge’’ remporte le titre de la catégorie Cracks

Le champ hippique de l’hippodrome a abrité l’édition 2019 du Grand prix PMU-Mali, le dimanche 16 juin 2019. La cérémonie  était placée  sous la présidence du ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Arouna  Modibo Touré, accompagné du PMU-Mali et du président de la Fédération malienne des sports, Mohamed Haïdara.  Cinq courses étaient à l’ordre jour dont deux  réservées  aux  petits chevaux, une course aux demi-cracks, une aux super-cracks et une aux cracks. 

 

Cette 28e  journée qui marquait aussi la célébration des 25 ans du PMU-Mali  a présenté, respectivement,   19 et 20 chevaux dans la course réservée  à la catégorie des petits chevaux. Dans cette catégorie,  c’est le cheval numéro 1 (Kaya Makan) qui s’est placé à la tête de la première course monté  par Oumar Traoré, suivi du numéro 9 (Badenya) du célèbre Joker Banconi Boura, derrière  le  numéro 4 ( diable rouge) ensuite du numéro 14 ( Air France) et enfin du numéro 8 ( Foutanké).

À la deuxième course de la même catégorie, c’est le cheval numéro 6 (Barsayé) qui s’est glissé à la tête de la course, suivi du numéro 7 (Alamissani de Ségou), du numéro 3 (Fernando), du numéro 2 (Houstaz) et ensuite du numéro 20 (Liberté). Pour la course réservée aux demi-cracks, c’est le cheval numéro 1 qui a remporté le trophée suivi du numéro 14 (Bon ami), du numero 17(Saane), du numéro 6 (calmé) et du numéro 5 (Kalolo).  Pour une première fois, une course a été réservée à une nouvelle catégorie de sang amélioré   de chevaux dénommée super-Cracks qui étaient  8 dans la course. C’est le cheval numéro 8 (Allah te don) qui a remporté la partie, suivi du numéro 2 Adja Thiouth, après du 3 (KIKI), du numéro 4 (groupe Tandia) et enfin du 6 (Aicha). La course qui était la plus attendue concernait la catégorie des Cracks,  12 chevaux dans la course, mais la première place a été arrachée par le cheval numéro 2 (juge), le tenant du flambeau de la dernière  , le cheval numéro 1 (Bijou) avec son Joker le jeune Aboubacar Camara dit Abou  est venu en deuxième position, le numéro 3 (Alouar),  en  troisième position, le numéro 10 (Balanzan) en quatrième position et le numéro 5 (AS bakaridian) en cinquième position.

C’est le ministre de la Jeunesse et des Sports Arouna Modibo Touré qui a donné le trophée. Représentant du Premier ministre, Arouna Modibo Touré a précisé que pour la réussite de cette édition,  l’État a joué sa partition en soutenant  à la Fédération malienne des sports équestres par la clôture  du  champ hippique. Mais, note-t-il,  que beaucoup reste encore à faire  pour que le champ hippique puisse être digne de recevoir les plus grands spectacles dans le domaine. Il a remercié  la Fédération  malienne des sports équestres  pour la réussite de cette «  belle  fête » qui se présente  comme la deuxième  audience sportive au Mali. Le ministre s’est,  surtout,  réjoui  de  la partie  des super- Cracks,  une innovation qui mérite d’être saluée et encouragée. Il a également  rassuré cette fédération que l’accompagnement de l’État ne fera pas défaut. Un autre temps fort de cette soirée a été la remise d’un cheval au ministre de la Jeunesse et des sports et aussi d’un bœuf au vainqueur par le premier vice-président de l’AS Bakaridian de Ségou, Mamadou N’diaye dit Madouging.

ISSA DJIGUIBA

Le Pays

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct