Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

FESPACO 2017 : Le Mica fait peau neuve

Le 25 février, le 18è Marché international du cinéma et de la télévision africains (Mica 2017) a ouvert ses portes à Ouaga 2000. Pour l’édition 2017, le Mica rénove pour mieux servir les créateurs africains de l’audiovisuel et de l’industrie des programmes du continent africain. La rénovation porte tant sur le fond que sur la forme.

Fespaco competition panafricaine cinema film

L’ouverture du Mica a eu lieu hier au Centre international des conférences de  Ouaga 2000. Pour cette édition, les responsables du Fespaco font le choix du 100 % industrie des programmes et d’un espace entièrement tourné vers la production, la coproduction, les ventes internationales et la promotion du film africain.

Dans le complexe multifonctionnel de Ouaga 2000, une grande salle spacieuse a été aménagée pour accueillir les stands et les participants. Ainsi que des salles de conférences et de visionnages, des salles de projection spécialisées qui permettent d’organiser les projections et les promotions des films. Afin de permettre aux acheteurs et aux professionnels d’être dans un même cadre d’affaire, l’organisation a pensé à installer une vidéo moniteur dans une salle. La possibilité sera donc donnée aux professionnels de louer un moniteur pour faire visionner leurs œuvres.

Le Mica 2017 est réservé aux professionnels de la production, aux réalisateurs, aux acheteurs des chaînes de télévision et des opérateurs de contenus numériques, aux distributeurs et agents de ventes, et aux financiers du cinéma et de l’audiovisuel. Les principaux acheteurs de films et de contenus panafricains sont invités pour la durée du marché.

Des conférences entièrement consacrées à la production se tiennent dans l’enceinte du Mica. Elles portent essentiellement sur le développement et le financement de la production ainsi que sur l’amélioration de la circulation des œuvres. Ces conférences visent à favoriser les rencontres et les B2B.

Ainsi, le Mica nouveau se veut : un marché digne des meilleurs critères de qualité internationaux, un nouveau lieu adapté à un marché international, un environnement technique aligné sur les critères des grands marchés internationaux  de l’audiovisuel et du cinéma (MIP, Cannes).

Le Mica 2017 redevient ainsi l’évènement professionnel incontournable pour accompagner au mieux le développement et la reconnaissance du cinéma africain.

Selon ses responsables, le Mica va évoluer dès 2017 vers un « véritable espace-industrie » au sein duquel se rencontreront les professionnels. Cette évolution sera visible non seulement pour les professionnels, mais également pour les institutions et partenaires.

Amadou Sidibé

(envoyé spécial)

 

Source: lesechos

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct