Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Aéroports du Mali: la performance au rendez-vous

En dépit des nouveaux défis auxquels il fait face autant sur le plan du maintien de la sécurité que sur l’exploitation adéquate de la nouvelle aérogare, « Aéroports du Mali » se porte bien. C’est du moins, le constat fait par les Administrateurs qui, au cours de leur 52e session, se sont félicités des résultats encourageants obtenus par l’établissement public à caractère industriel et commercial, et ce, dans un contexte d’exigence et de performance.

aeroport bamako senou

Pour la 52e fois qu’ils se réunissent, c’est dans une ambiance bon enfant que les administrateurs de « Aéroports du Mali » ont commencé leur session dans la salle de conférence de la Direction générale sise à l’Aéroport international Président Modibo KEITA-Senou sous les auspices du Président Directeur général, le Colonel Douada DEMBÉLÉ. Un climat de bonne humeur motivé par le bon résultat présenté par le Président directeur général de « Aéroports du Mali. Cette session, qui se tient dans un contexte d’amélioration de la situation sécuritaire à Bamako, a été l’occasion pour les Administrateurs au grand complet de se pencher sur le rapport des activités 2016 et le projet des activités et du budget 2017.
L’année 2016, puisqu’il a été question de son examen, aura été très riche sur le plan des activités. Cela, d’autant plus qu’elle a été marquée par les préparatifs du Sommet Afrique-France, que notre pays a abrité avec brio en janvier dernier, et les dispositions pour l’ouverture de la nouvelle aérogare.
Troisième pilier de la réussite d’une rencontre d’envergure avec le Centre de conférence de Bamako et le lieu d’hébergement, “Aéroports du Mali” a participé activement à l’organisation du sommet et a surtout pleinement joué sa partition.
Outre le défi lié à l’organisation de ce rendez-vous diplomatique de grande portée internationale, le transfert de l’ancienne aérogare à la nouvelle aura été aussi un second challenge qui a été relevé par l’établissement public à caractère industriel et commercial au cours de l’année écoulée. Un transfert des activités qui a permis, selon PDG, de redorer non seulement l’image des “Aéroports du Mali”, mais également d’offrir un service de meilleure qualité aux usagers, aux partenaires et aux clients de l’Aéroport international Président Modibo KEITA-Senou.
Aussi, l’année 2016, qui n’a pas été havre de paix au plan des activités, aura été marquée par l’assistance continue de la part la Direction générale à la Minusma ainsi que la mise à niveau des équipements aéroportuaires qui reste une priorité pour le PDG Douada DEMBÉLÉ. S’y ajoute le programme de formation qui a été exécuté à la grande satisfaction des administrateurs. Sans compter de nouvelles dispositions qui ont été prises dans les aérogares pour renforcer la sureté et la sécurité ainsi que la création et la mise en place d’une unité de lutte contre le péril aviaire et animalier.
Si 2016 a vu une timide hausse du trafic aérien à Bamako-Sénou par rapport à 2015 (moins d’un pour cent), les ressources d’une façon générale ont, par contre, connu une augmentation de 7 % par rapport à l’année précédente et les charges d’exploitation ont connu une baisse de 6 % par rapport à 2015. Quant aux investissements, ils ont été effectués à hauteur de 75 %.
Ce résultat encourageant, se réjoui le Colonel DEMBÉLÉ, augure de belles perspectives pour les “Aéroports du Mali”, avec les échanges et discussions qui continuent avec de nouvelles compagnies aériennes internationales pour la desserte de l’Aéroport international Président Modibo KEITA de Sénou.
C’est pourquoi la Direction générale s’engage à collaborer avec toutes les sollicitations et expertises et à adopter toutes les mesures nécessaires pour la réalisation de plusieurs activités en 2017, au nombre desquelles : la finalisation des travaux et l’exploitation technique et commerciale de la nouvelle aérogare (terminal 2) ; l’exploitation optimum de l’ancienne aérogare (terminal 1) ; le maintien de la fonctionnalité des infrastructures et des équipements ; l’adoption d’une bonne politique de communication avec les partenaires ; la diversification, l’amélioration et la sécurisation des redevances et des ressources ; la relecture des textes complémentaires (règlement intérieur, manuel de procédures, accord d’établissement) ; la mise en œuvre du système de gestion de la sécurité (SGS) de l’Aéroport international Président Modibo Keita-Sénou ; la mise en œuvre des normes de sureté et de sécurité.
“La migration vers la nouvelle aérogare de l’Aéroport international Président Modibo KEITA–Sénou ayant été un succès, le défi actuel, pour le PDG et son équipe, est de veiller au bon fonctionnement de ce joyau qui fait aujourd’hui la fierté de tout le peuple malien.
Ce travail, a-t-il informé, nécessitera une formation adéquate et continue du personnel et le suivi constant du nettoyage, de l’entretien et de la maintenance des équipements et installations. En somme, l’instauration et le respect de nouvelles méthodes de travail qui auront un impact certain sur les produits et les charges d’exploitation de l’année 2017.
Ainsi, pour parvenir à la mise en place effective de ce programme d’activités, le projet de budget 2017 guidé par la prudence se chiffre à hauteur de 7 586 639 734 F CFA en ressources ; 6 806 738 435 FCFA en dépenses ; et 716 000 000 FCFA en investissements.

Par Mohamed D. DIAWARA

 

Source: info-matin.

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct