Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Transition : Le FPJM demande d’amnistié les militaires putschistes

Le Front populaire des jeunes du Mali (FPJM) en collaboration avec la jeunesse du M5-RFP, des partis politiques et la force vive de la nation a tenu le 14 août 2021 à la Maison des Aînes de Bamako, son assemblée générale pour demander la démission du Premier ministre Choguel Kokalla Maïga au Comité stratégique du M5-RFP.

On notait la présence massivement du Syndicat des enseignants grévistes, Cheick Sadibou Fofana, Mamadou Diawara, Cheick Coulibaly tous du FPJM…

D’entrée en jeu, le président d’honneur du FPJM, Mahamadou Diawara demande de l’amnistie les militaires putschistes.

Il estime qu’il est possible d’organiser la présidentielle et les législatives en février. M. Diawara estime qu’il est possible d’organiser la présidentielle et les législatives en février.

On notait la présence massivement du Syndicat des enseignants grévistes…

Il demande aussi aux autorités de trouver des solutions à l’insécurité grandissante. Le président d’honneur du FPJM, Diawara a regretté que certaines personnes, soient réellement en train de mettre dans la tête de la population que les élections ne peuvent pas se tenir à la date indiquée.

Il a rappelé qu’après leur constat, les militaires sont prêts à respecter les délais de la Transition. Et d’ajouter que les militaires ne sont pas notre ennemi. Le FPJM soutient le respect du délai en annonçant une Conférence sociale pour clarifier les choses. « On veut que des élections soient organisées à la date normale.

Si on reporte cette élection, ce serait une violation de la Charte de la Transition », a-t-il souligné.

M. COULIBALY

Source: ÉchosMédias

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct