Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Suspension de 6 membres du M5-RFP: ‘’Anw ko Mali dron’’ dénonce le deux poids deux mesure

La guerre fratricide au sein du Mouvement du 5 juin Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP), qui a abouti à l’exclusion de 6 membres du Comité stratégique, est loin de connaître son épilogue. Après la sortie de l’ancien ministre, Kominba SIDIBÉ, qui a qualifié cette suspension de non-événement qui n’entamera nullement sa détermination dans la lutte pour la rupture avec les mauvaises pratiques de gouvernance et refonder notre pays, c’est au tour de la Plaforme ‘’Anw Ko Mali dron’’ de dénoncer ce qu’elle qualifie de deux poids deux mesures. Cette plateforme présidée par Mme SY Kadiatou SOW met en garde contre toute entrave à la participation de son représentant aux travaux du Comité stratégique.

 

Le directoire du M5-RFP a pris la décision de suspendre 6 de ses membres. Le Comité stratégique justifie sa décision par les atteintes graves à la cohésion et à la violation de l’esprit d’union sacrée autour des idéaux du Peuple malien porté par le M5-RFP. Les membres exclus sont accusés de travail fractionnel en complicité avec des individus extérieurs, et la diffusion sur les réseaux sociaux de messages et de mots d’ordre portant préjudice à l’image du Comité stratégique et à l’esprit et à la vision du M5-RFP.

Au terme de cette décision, les six membres exclus ne sont plus autorisés à s’exprimer et à agir au nom du Comité stratégique du M5-RFP, ni à participer aux réunions ou à se prévaloir de la qualité de membre dudit Comité stratégique.

Cette décision de suspension a été rejetée par l’ancien ministre Konimba SIDIBÉ. À la suite de Konimba, la Plateforme ‘’Anw Ko Mali dron’’ sort de son silence pour dénoncer et faire des mises en garde.

Dans un communiqué, ladite Plateforme présidée par Mme SY Kadiatou SOW a déclaré avoir « appris avec étonnement la suspension de son délégué et 5 autres membres du comité stratégique du MS-RFP, à travers le communiqué N 011/2022*CS/M5-RFP du 9 avril 2022 diffusé sur les antennes de l’ORTM et sur les réseaux sociaux au motif fallacieux que lesdits membres du CS M5-RFP se sont illustré notamment à travers un travail fractionnel en complicité avec des individus extérieurs, et la diffusion sur les réseaux sociaux de messages et de mots d’ordre portant préjudice à l’image du comité stratégique et à l’esprit et à la vision du M5-RFP ».

La Plateforme ‘’Anw Ko Mali Dron’’ condamne fermement cette décision de suspension et la considère comme nulle et de nul effet, car ne reposant sur aucun fondement juridique.

« Cette sanction est un véritable ‘’2 poids, 2 mesures’’, car ceux qui se sont rendus coupables d’actes de violence verbale et physique n’ont été nullement inquiétés, alors que ceux qui par principe les ont condamnés en sortant de la salle ont fait l’objet de cette mesure injuste », s’indigne Mme SY Kadiatou SOW.

Par ailleurs, ‘’Anw Ko Mali Dron’’ dénonce fermement la présence des forces de l’ordre sur les lieux et leur intervention dans la salle de réunion du mouvement.

La Plateforme porte à la connaissance du Comité stratégique qu’elle garde toute sa confiance à Daba DIALLO comme un de ses représentants habilités à siéger au Comité stratégique du MS-RFP.

« Anw Ko Mali Dron met en garde contre toute entrave à la participation de son représentant aux travaux du Comité stratégique. Enfin Anw Ko Mali Dron réaffirme son engagement à œuvrer avec toutes celles et tous ceux qui sont attachés aux idéaux du M5-RFP et à la réussite de la Transition pour un véritable Mali Kura », peut-on lire dans le communiqué.

Que vaut alors la décision de suspension des six membres par le comité stratégique du M5-RFP ? Les jours à venir nous édifieront davantage sur l’avenir de ce regroupement qui s’illustre de plus en plus par des divergences internes ?

En tout cas, ce n’est plus le beau temps au sein de ce regroupement qui a fait trembler le régime IBK pendant des mois avant d’aboutir à son renversement avec le soutien des colonels de Kati. Si rien n’est fait à l’immédiat pour sauver les meubles, le M5-RFP va mourir de sa belle mort, comme l’aimait dire un de ses membres fondateurs.

PAR MODIBO KONÉ

Source : Info-Matin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct