Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Sports équestres : Le jour de gloire de tempête et de l’écurie Chelsea

Le cheval et son jockey Bourama Tolo ont remporté, dimanche au Champ Hippique de Bamako, la 78è édition du Grand prix de la nation, le trophée le plus convoité du pays

 

L’histoire retiendra que c’est le cheval Tempête, monté par Bourama Tolo qui a remporté la 78è édition du Grand prix de la nation. L’événement s’est déroulé, dimanche au Champ Hippique de Bamako, en présence de plusieurs personnalités, dont le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux Mamadou Kassogué qui représentait le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta.

Le Garde des Sceaux avait à ses côtés le ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction Civique et de Construction citoyenne, Mossa Ag Attaher, le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Modibo Koné et le président de la Fédération malienne des sports équestres (FMSE), Mohamed Haïdara.

Au total, trois courses étaient au programme de cette 78è édition du Grand prix de la nation. Les demi-cracks au nombre de 19 ont ouvert le bal sur la distance de 2400m, une course remportée par Petit génie I et son jockey Kalifa Traoré. La deuxième place est revenue à Wassa, tandis que Notaire s’est classé troisième.L’épreuve des Super-cracks (2000m) a tourné à l’avantage de Bagnéré de l’écurie Chelsea qui a franchi la ligne d’arrivée devant Zaharaou et Golden Euro.

Le clou de l’événement a été la course des Cracks qui se sont affrontés sur la longue distance de 3600, soit 3 tours de piste. La course a tenu toutes ses promesses et les 20 chevaux engagés ont fait vibrer les amoureux des sports équestres, venus en grand nombre au Champ Hippique. Au terme d’une partie âprement disputée, Tempête de l’écurie Chelsea s’est hissé sur la première marche du podium, devant Olympique, un autre cheval qui porte les couleurs de la célèbre écurie de Madoufing N’Diaye.

Baba Hama a terminé troisième de la course. Pour la petite anecdote, Tempête est entraîné par Mamoutou Diarra qui a été désigné Meilleur entraîneur de la saison hippique. Les cinq premiers des trois courses ont reçu, chacun une enveloppe et des cadeaux offerts par les sponsors du Grand prix. Pour les récompenses individuelles, l’écurie Chelsea de Madoufing N’Diaye a tout raflé : Bourama Tolo a été élu meilleur jockey de la saison, Saramani a été sacré meilleur cheval de l’année, alors que Mamoutou Diarra a enlevé le trophée de meilleur entraîneur.

Le Grand prix de la Nation a été l’occasion pour le président de la FMSE, Mohamed Haïdara de faire le bilan de l’exercice écoulé et d’exprimer les préoccupations du monde du cheval. Parmi les doléances faites par le premier responsable des sports équestres du pays, figurent la construction d’une tribune au Champ hippique, l’assainissement du site et l’amélioration des conditions des écuries. Mohamed Haïdara a ainsi demandé aux membres du gouvernement présents à l’événement, d’être le porte-parole de la FMSE auprès du président de la Transition, le colonel Assimi Goïta.

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction Civique et de Construction citoyenne, Mossa Ag Attaher a assuré l’instance dirigeante des sports équestres avoir pris bonne note des doléances, avant de s’engager à tout mettre pour le développement de la discipline au Mali. Le ministre Ag Attaher a, ensuite annoncé que le Budget spécial d’investissement (BSI 2022- 2024) de son département, réserve une bonne place aux sports équestres, notamment la réhabilitation du Champ hippique de Bamako. Une annonce qui a été accueillie par un tonnerre d’applaudissements du public.

Le ministre Mamadou Kassogué, a exprimé sa satisfaction d’avoir assisté à l’événement qui, soulignera-t-il, «a permis de rassembler les Maliens et montrer la cohésion des fils du pays». «Le pays traverse actuellement une période difficile et a besoin que tous ses fils et toutes ses filles s’expriment d’une seule voix», a insisté Mamadou Kassogué, en promettant de transmettre les doléances de la FMSE au chef de l’Etat, le colonel Assimi Goïta.

A la fin de la cérémonie, Mamadou N’Diaye «Madoufing» a offert deux chevaux au président de la Transition, le colonel Assimi Goïta et au Premier Ministre, Choguel Kokalla Maïga. De son côté, Modibo Djigué a offert un cheval au ministre de la Défense et des Anciens combattants, le colonel Sadio Camara et un autre au ministre en charge des Sports et de la Jeunesse, Mossa Ag Attaher.

Seïbou S. KAMISSOKO

Source : L’ESSOR

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct