Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Situation politico-sociale du MALI : La plateforme AC-AEEM du M5–RFP plaide pour la levée immédiate de l’embargo

Le jeudi 27 août 2020, quelques semaines après la démission d’Ibrahim Boubacar Keita, la plateforme des anciens camarades de l’Association des Elèves et Etudiants du Mali (AC-AEEM) membres du M5-RFP a tenu un point de presse au siège du parti du chef de File de l’Opposition Soumaila Cissé à Badalabougou. L’occasion a été mise à profit pour procéder à la lecture d’une déclaration liminaire qui prend acte de la démission du président IBK, de la dissolution de l’Assemblée Nationale ainsi que du Gouvernement.

Pour la circonstance, plusieurs anciens de l’AEEM dont M. Paul Ismaël BORO de l’URD, M. Erick, M. Kader Traoré venus spécialement de la France ont pris part à ladite cérémonie. Selon eux, c’est face à la détérioration de l’école malienne ainsi que la dénaturation brutale de l’esprit de la révolution du 26 mars 1991, traduite par l’émergence de certaines forces rétrogrades, pour ne pas dire les anciens bourreaux du peuple, qui se sont reconstituées pour lutter au nom d’une soit disant démocratie laissant le pays dans une situation insurmontable, préjudiciable à l’unité et à la paix, que les anciens de l’AEEM qui sont membres du M5-RFP ayant pris consciences que les défis de leur sont immenses, ont décidé de s’unir.

‘’Face à ce qui précède, à l’insécurité grandissante dans tout le pays ou les 2/3 du territoire sont entre les mains des terroristes, des narcotrafiquants et des bandits armés ; à la cherté de la vie, à un manque de soin équitable ainsi qu’au népotisme, la gabegie et à la corruption généralisée, la plateforme AC-AEEM du M5 –RFP informe que sa conscience l’a interpellé à s’engager auprès du Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP) pour relever les énormes défis. Cela en tant que acteurs de la révolution du 26 mars 1991 et garant de sa continuité à tout mettre en œuvre pour barrer la route à toute tentative d’asservissement du peuple. Tout en rappelant qu’à travers le M5-RFP, la plateforme des Anciens de l’AEEM a pris son destin en main afin de lutter contre la mauvaise gouvernance et de ne plus vivre dans le passé ; Les anciens de l’AEEM félicitent les forces armées et de sécurités pour avoir parachevé le mardi 18 aout 2020, le combat du M5-RFP en mettant fin au règne de IBK. Pour ce qui concerne la transition, la plateforme des anciens de l’AEEM membres du M5-RFP soutien de façon indéfectible le Comité National pour le Salut du Peuple dans cette nouvelle tâche dont le processus devant conduire à la transition. À cet effet, nous appelons toutes les composantes de la nation : société civile, partis politiques…, à accompagner le CNSP dans ce processus transitionnel. Une transition démocratique et populaire avec une refondation de l’Etat pour le retour à une vie constitutionnelle normale’’, précisera M. Kader Traoré.

A la communauté internationale, plus précisément à la CEDEAO, la plateforme en appelle à plus de retenue et au sens de la responsabilité pour la levée immédiate de l’embargo en accompagnant le peuple malien qui a trop souffert. Par ailleurs elle a exhorté les autorités à mettre une structure nationale et indépendante en place pour enquêter sur toutes les malversations financières, les abus de pouvoir durant les sept ans du pouvoir d’IBK et de traduire les coupables devant les juridictions compétentes.

Et de finir par remercier les chefs religieux du Mali (Mahmoud Dicko, Bouyé Haidara de Nioro, le Cardinal Jean Zerbo et le Révérend Daniel Tangara) pour leurs rôles dans la stabilité du pays.

La rencontre a pris fin par des prières pour la libération prochaine du Chef de File de l’Opposition, l’Honorable Soumaila Cissé.

Dognoume DIARRA 

Source: Le Confident

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct