Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Pénurie d’eau à Koro : « Nous avons soif ! », déplorent les femmes et les enfants

Si l’eau est la source de vie, cette source a tari dans la ville de Koro depuis plus de six (6) mois. Les habitants vivent le pire moment de leur histoire, et cela est dû à une extrême pénurie d’eau. Malgré les démarches entreprises auprès des autorités compétentes pour la résolution de cette de crise, le problème persiste. Pour cela, le jeudi 12 mai 2022, des milliers d’habitants sont descendus dans la rue pour lancer un cri de cœur aux autorités de la transition.

Des femmes et des jeunes ayant dans la main  des charrettes remplies de bidons vides et des baignoires sont venues exprimer  leur souci d’eau. Dans un entretien téléphonique, les femmes de Koro ont affirmé qu’elles n’ont pas demandé une grande chose aux autorités de la transition ; elles ont soif et elles veulent boire suffisamment. L’accès à l’eau potable est un droit humain.  Ajoutant que l’eau est indispensable, car sans l’eau, on ne parle pas de la sainteté et si notre environnement est malsain, ça provoque des maladies graves dont l’une des conséquences est la mort. Les femmes sont encore les plus affectées par cette situation. Elles ont du mal à assurer leur tâche ménagère. Face à tout cela, elles invitent les autorités de la transition à une résolution définitive et sans délai de la pénurie d’eau dans la ville.  Quant au préfet du cercle de Koro, il a indiqué que beaucoup d’efforts ont été fournis par les autorités locales auprès des autorités compétentes afin d’apporter une solution adéquate  face à cette crise d’eau qui n’a que trop duré. « Nous avons saisi les autorités compétentes pour la réalisation de cette crise d’eau. Ils nous ont rassurées qu’ils sont à pied d’œuvre pour mettre fin définitivement aux problèmes auquel fait face la population », a-t-il laissé entendre. Pour sa part, il a rassuré la population qu’il ne ménagera aucun pour la satisfaction de la population de Koro. « Le cri de cœur que vous  avez lancé ici, nous le transmettrons dans un bref délai  à qui de droit », a rassuré le préfet.

Par ailleurs, selon le représentant de la Société Malienne de Gestion de l’Eau Potable (SOMAGEP) à Koro, M. Saibou NIANGALY, le problème ne se situe pas au niveau de la SOMAGEP qui est une structure en charge des questions de l’eau.  « Notre structure a fait toutes les démarches pour faire d’autres forages, malheureusement rien n’est fait à l’heure où je parle», précise NIANGALY. Cette insuffisance d’eau, dit-il, est dû  à plusieurs causes, notamment  l’effondrement du forage, la croissance de la population suite aux déplacés internes de crise, le manque de bailleur de fond pour financer d’autres forages. En plus, il ajoute que le seul forage qui sert toute la ville de Koro et qui est installé à Sana, un village situé à une dizaine de kilomètres de Koro, sert aussi plus de deux  autres villages voisins. Si la population augmente, obligatoirement l’eau devient insuffisante, car le nombre de forages n’est point augmenté. Selon NIANGALY,  la seule solution à cette pénurie d’eau est de faire des forages à l’exploitation qui peut donner de l’eau à 40 mètres cube par heure. Pour finir, il a rassuré aux habitants de Koro que la SOMAGEP est aussi à pied d’œuvre afin d’assouvir toute la population. « Nous avons donné le contrat de forage à une entreprise qui sera là plus tard dans quelques semaines », a-t-il conclu.

Soumaila  SAGARA,  stagiaire

Source: Le Républicain

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct