Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Labé : le ministre des transports annonce de bonnes nouvelles aux populations de la région

Pour faire face au calvaire des citoyens de Labé sur le plan des infrastructures routières, Yaya Sow le ministre des transports a annoncé ce mercredi 08 juin 2022, la relance des travaux de bitumage des voiries dans la commune urbaine arrêtées depuis longtemps et l’augmentation du nombre de kilomètres annoncé par le régime déchu. A cela s’ajoutent d’autres routes interurbaines, a appris un correspondant de guineematin.com auprès du ministre.

Ce mercredi 08 juin 2022, le ministre des transports a dépeint un constat alarmant de l’état piteux que présentent les routes de la région administrative de Labé. Dans la foulée, Yaya Sow a fait des annonces,  dont les réalisations vont sans doute réjouir les usagers : « le constat fait à Labé sur le plan des infrastructures routières, pour ne pas vous mentir, les routes sont très dégradées. C’est pourquoi, on va tenter de remédier à cette situation, parce que pour le développement d’un pays, il faut construire des routes, investir dans l’énergie, la santé… Colonel Doumbouya m’a confié la charge de s’occuper du secteur du transport. Donc, on est là-dessus  Vous avez vu depuis le 5 septembre 2021, nous sommes à pied d’œuvre pour la réhabilitation des routes. C’est le cas de la route Labé-Tougué. Si, avant, il fallait plusieurs heures pour y accéder,  aujourd’hui une heure seulement suffit pour parcourir cette distance. C’est comme la route Labé-Mali, où il fallait 5 heures de temps. Aujourd’hui, deux heures seulement suffisent », se réjouit le ministre Sow.

Toutefois,  le ministre se dit préoccupé par certains points critiques: « actuellement ce qui nous préoccupe c’est la réalisation de la colle de Sita, dans Thiaguel Bory, sur la route Labé-sénégal où l’accès est très difficile. Nous avons déjà obtenu le financement du Fonds Monétaire International (FMI) pour le bitumage des 25 kilomètres de calvaire qui restent, le plus tôt que possible. Nous sommes sur le dossier d’appel d’offres pour la réalisation de ces travaux. Les usagers sur cette voie vont se réjouir très bientôt. Leur calvaire ne sera plus qu’un lointain souvenir parce que cet endroit est un véritable goulot d’étranglement entre la Guinée et le Sénégal. Ensuite, nous sommes en train de réparer la route Labé-Mamou qui est actuellement dans un état piteux. Il y a un autre projet du gouvernement de revêtir des routes de goudron dans des villes qui n’ont pas bénéficié de cela depuis l’indépendance de la Guinée. C’est le cas des villes de Koubia,  Lélouma, Tougué et Mali. Là aussi, nous sommes sur les dossiers d’appel d’offres pour la réalisation de ces infrastructures » a annoncé le ministre des transports.

Plus loin, Yaya Sow promet à  la population de la commune urbaine de Labé, qui attend toujours la finition des travaux de 20 kilomètres de bitume lancés par l’ancien régime du professeur Alpha Condé, dont à peine entamés, ces travaux sont aux arrêts depuis plusieurs mois : « pour le cas précis de la commune urbaine de Labé, nous allons reprendre les travaux de bitumage et augmenter en même temps le nombre de kilomètres pour le soulagement des usagers et cela c’est pour bientôt»  promet le ministre des transports, Yaya Sow.

Labé, Alpha Boubacar Diallo pour guineematin.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct