Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

LA CMAS DEFINITIVEMENT ENTERREE A SIKASSO: TOUS LES MEMBRES DU BUREAU DEMISSIONNENT

C’est fini pour la Coordination des Mouvements, Associations et Sympathisants de l’imam Mahmoud Dicko (CMAS) à Sikasso. Ce mouvement hybride sous l’influence de l’imam et autorité morale du M5-RFP est, on peut dire, mort et définitivement enterré dans la région après la démission collective enregistrée hier dimanche, d’après les informations.

 

Selon les échos en provenance du Kénédougou, tous les membres du bureau de la cellule régionale ont démissionné du mouvement. Une manière peut être d’envoyer un message au Coordinateur Issa Kaou N’Djim pour son comportement exécrable. De par ses prises de positions, le Coordinateur de la CMAS est en train de jeter le discrédit sur ce mouvement qui dédie son combat dans la défense des valeurs et principes de l’ancien président du Haut Conseil Islamique du Mali. De plus en plus, ce mouvement s’illustre dans une logique qui traduit la déviation de son Coordinateur. “Je ne suis pas demandeur et je n’accepterai pas de faire partie de quoi que ce soit dans cette transition, avait soutenu le Coordinateur”.

Il a vomi ses convictions

Le Coordinateur de la CMAS s’est renié puisqu’il siège au Conseil National de la Transition après avoir mené une campagne pour imposer le Colonel Malick Diaw à la présidence de l’organe. Une trahison de Issa Kaou N’Djim devenu lèche botte des militaires qui ont parachevé le combat du M5-RFP. C’est parce que Sikasso s’estime trahie dans le combat  que les membres du bureau de la CMAS ont rendu leur démission. Nous l’avions dit dans nos colonnes : la CMAS sera une coquille vide entre les mains du Coordinateur Issa Kaou N’DJIM.

 

LAYA DIARRA

Source : Le Soir De Bamako

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct