Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

G5 Sahel – Sommet du Tchad : Emmanuel Macron interdit absent

Le président français, Emmanuel Macron ne fera pas le déplacement au Tchad où se tiendra le 15 et 16 février 2021 à N’Djamena, la capitale tchadienne le prochain sommet du G5 Sahel (Mali, Burkina Faso, Tchad, Mauritanie, Niger) pour des contraintes sanitaires selon l’Elysée.

Selon une source élyséenne, le président français échangera d’abord le lundi 15 février, à huis-clos avec les chefs d’État des pays membres du G5 Sahel : le président Mohamed Ould Cheick El Ghazouani (Mauritanie), Bah N’Daw (Mali), Roch Christian Marc Kaboré (Burkina Faso), Mahamadou Issoufou (Niger) et Idriss Deby (Tchad).

Le lendemain, le mardi 16 février, Emmanuel Macron participera à une visio-conférence avec les Chefs d’Etat du G5 Sahel élargie à plusieurs autres Chefs d’État et de gouvernement, ainsi qu’à des leaders d’organisations internationales engagés dans la coalition.

« Le président fera les deux séquences à distance. Il ne sort pas du territoire français parce que les frontières sont fermées pour tous les Français. Donc le président s’est appliqué la même contrainte et l’a appliqué à ses ministres. C’est aussi pourquoi il n’y aura pas de présence ministérielle française sur place à N’Djamena.

Mais il participe aux deux séquences auxquelles il devait participer physiquement, c’est-à-dire l’échange avec ses homologues du G5 le 15 en fin d’après midi et le 16, le matin avec l’ensemble des partenaires », a fait savoir l’Elysée avant de justifier.

« Il faut savoir que c’est uniquement pour des raisons sanitaires et au regard des derniers éléments épidémiologiques que nous avons reçus sur la situation sur place et par rapport aux règles en vigueur sur le territoire national. Il n’y a pas d’autre explication », a fait savoir l’Elysée.

En effet, pour lutter contre la propagation des variants du Covid-19 en France, les voyages depuis ou vers un pays situé en dehors de l’espace européen sont interdits depuis le 1février 2021 sauf pour « motifs impérieux » familiaux, professionnels ou de santé.

À la date de dimanche 14 février 2021, santé publique France a enregistré 16.546 nouveaux cas en 24 heures et 167 décès. Ce qui porte à 3,5 millions de cas et 81.814 décès en France depuis l’apparition de la Covid-19 sur le territoire français. Soit un taux de positivité de 6,1%.

C’est aussi à juste titre qu’il a été instauré un couvre-feu partout en France. Pour se déplacer d’un lieu à un autre en France il faut vous munir d’une attestation dérogatoire sous peine d’une amende de 135 euros (88 000 fcfa) jusqu’à 3.750 euros (2,5 millions Fcfa) en cas de récidive.

Philippe Kouhon

Source: afrikipresse

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct