Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

État d’évaluation des activités du PTA 2021 de l’ANPE au 30 juin 2021 (1er semestre) 63 des 103 activités programmées exécutées ou en cours d’exécution 19 activités entièrement menées

Conformément à sa mission principale d’élaboration, de mise en œuvre et de suivi des programmes de communication et d’information pour une grande visibilité des actions de  l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE), le département communication, dirigé par Drissa Sidibé,  a organisé le vendredi 30 juillet 2021 à la direction générale de l’ANPE la 1re conférence de presse semestrielle 2021 pour partager avec les médias le point d’exécution du Programme de travail annuel (PTA) 2021 de l’ANPE au 30 juin 2021. Présidée par Issa Bengaly (président du conseil d’administration), la rencontre était animée par le directeur général de l’ANPE, Ibrahim Ag Nock, accompagné de son chargé de communication, Drissa Sidibé.

En ouvrant la conférence de presse, Issa Bengaly, le président du conseil d’administration, a fait savoir  que la conférence a pour objectif de d’informer la presse, les acteurs du marché du travail (employeurs, usagers/clients) et la population sur  les activités réalisées en termes de création et de promotion de l’emploi par l’ANPE à la date du 30 juin 2021 (1er semestre de 2021). Il a remercié le directeur général, Ibrahim Ag Nock, et le personnel de l’ANPE pour le respect de la traditionnelle conférence de presse qui a le soutien du conseil d’administration.

En présentant le point d’exécution du Programme de travail annuel (PTA) 2021, le directeur général de l’ANPE, Ibrahim Ag Nock, a fait le tour d’horizon de l’environnement socio-politico-économique du Mali caractérisé par une crise depuis 2012, à laquelle se sont ajoutées les conséquences de la pandémie de Covid-19 qui sévit dans le monde depuis décembre 2019.

Malgré cette situation difficile, a-t-il fait savoir, l’ANPE a poursuivi sa mission principale de service public d’emploi (SPE), qui consiste à contribuer à la mise en œuvre de la Politique nationale de l’emploi du Mali à travers son Plan stratégique de développement (PSD) 2021-2025. A ses dires, l’ANPE, dans la recherche d’une meilleure exécution de sa mission de contribution à la mise en œuvre de la Politique nationale de l’emploi, a adopté un Plan stratégique de développement (PSD) 2021-2025 qui succède au premier PSD exécuté en 2 phases 2012-2016 et 2016-2020. Et pour répondre aux défis et enjeux annoncés dans l’évaluation du précédent PSD, la stratégie de l’ANPE est bâtie autour d’un objectif de développement décliné en 5 objectifs immédiats.

L’objectif stratégique de développement consiste à “faire de l’ANPE, d’ici à 2025, un service public d’emploi performant pour la promotion de l’emploi et des compétences pour tous”. Pour l’atteinte de cet objectif, 5 objectifs stratégiques immédiats (OSI) sont à satisfaire par l’ensemble du personnel. Il s’agit, entre autres, d’améliorer l’adéquation des capacités organisationnelles et opérationnelles de l’ANPE en fonction des exigences du marché  du travail ; améliorer la visibilité de l’ANPE et la convivialité de ses relations avec ses usagers et ses partenaires ; d’accroître l’accès et la satisfaction des groupes cibles de l’ANPE à des programmes spécifiques, diversifiés et performants pour la promotion de l’emploi ; renforcer l’accompagnement des collectivités territoriales dans la conception et la mise en œuvre de leurs programmes sectoriels en lien avec l’emploi ; accroître l’accès des groupes cibles de l’ANPE à des programmes performants d’apprentissage, de perfectionnement et de reconversion.

Il a fait savoir qu’en 2021, à l’instar des autres années, les orientations du conseil d’administration ont permis à la direction générale, à partir d’un Plan de travail annuel, de planifier, de programmer et d’exécuter les activités par d’intervention.  Ces activités ont concerné les domaines comme l’intermédiation, la promotion de l’auto-emploi, le perfectionnement et la reconversion, la communication, la coopération et la migration professionnelle, les études-emplois et la production de statistiques, l’administration.

 Le PTA 2021 de l’ANPE à la date du 30 juin 2021

Dans son exposé,  Ibrahim Ag Nock  a expliqué que dans le cadre de la mise en œuvre du Plan stratégique de développement (PSD) en 2021, la direction générale de l’ANPE a élaboré le Programme de travail annuel (PTA) 2021 composé de 103 activités réparties entre les domaines d’intervention pour l’obtention des objectifs visés.

Sur les 103 activités programmées, 63 ont été exécutées ou sont en cours d’exécution à la date du 30 juin 2021, soit un taux de réalisation global de 61,2 %,  19 activités (soit 18,4 %) sont entièrement menées. Les 103 activités sont reparties comme suit : intermédiation 9 activités ; promotion de l’emploi 20 activités ; perfectionnement 28 activités ; communication 14 activités ; études et production statistique (13) ; coopération et migration (9) administration (10). “Les activités relatives à l’OSI 3, “accroître l’accès et la satisfaction des groupes cibles de l’ANPE à des programmes spécifiques, diversifiés et performants pour la promotion de l’emploi” et à l’OSI 4, “renforcer l’accompagnement des collectivités territoriales dans la conception et la mise en œuvre de leurs programmes sectoriels en lien avec l’emploi” ont été globalement réalisées à près de 90 % au 30 juin 2021. A la date du 30 juin 2021, tous les domaines d’intervention, à l’exception de la “communication” (28,6 %) ont atteint un taux d’exécution global (exécutées ou en cours d’exécution) d’au moins 50 %. Le “perfectionnement” (50 %) ;  la “coopération et migration” (88,9 %) ;  la “promotion de l’emploi” (85 %) ;  “intermédiation” (55,6 %) ;  “études et production statistique” (53,8 %), et “administration” (70 %)”, a-t-il souligné.

Comme difficultés rencontrées, Ibrahim Ag Nock a parlé, entre autres, de l’insuffisance de fonds due en partie au prélèvement de 7 % de la cotisation au profit de l’Onef et la faible mobilisation des ressources financières (à cet effet une stratégie de mobilisation des ressources supplémentaires, nécessaires  sera élaborée pour combler les gaps de financement, auprès des partenaires potentiels) ;  l’insécurité sur une partie du territoire ; l’insuffisance des ressources humaines et matérielles ;  l’insuffisance des locaux.  “Face à ces difficultés, la direction générale de l’ANPE a adapté ses stratégies d’intervention sur le terrain et a élaboré des plans de gestion de ses ressources humaines et de ses infrastructures”, a-t-il fait savoir.                                                                                        

 Siaka Doumbia

Source: Aujourd’hui-Mali

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct