Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Arrestation au Mali de jihadistes soupçonnés de préparer des attentats dans la région

Deux jihadistes présumés originaires du Burkina Faso, un autre du Mali et un de Côte d’Ivoire, soupçonnés de préparer des attentats dans ces trois pays pour les fêtes de fin d’année, ont été arrêtés la semaine dernière, ont déclaré les services de renseignements maliens.

Les quatre membres de cette « cellule terroriste » démantelée jeudi dernier par la DGSE (services de renseignements) malienne aux environs de Koutiala (Sud), près de la frontière burkinabè, « ont participé au double attentat effectué le 2 mars dernier à Ouagadougou », ainsi qu’à l’enlèvement d’une religieuse colombienne en février 2017 dans cette région du Mali, précisent les renseignements dans un communiqué publié mercredi. Ils ont été « appréhendés alors qu’ils s’apprêtaient à perpétrer des attentats dans certains points sensibles d’Abidjan, Bamako et Ouagadougou lors des fêtes de fin d’année », selon le texte. La DGSE malienne souligne qu’elle « collabore étroitement avec ses homologues de certains pays à travers le partage du renseignement pour agir efficacement dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent ».

Par ailleurs, plusieurs dizaines de civils touareg ont été tués entre mardi et mercredi par des jihadistes présumés dans la région de Ménaka, dans le nord-est du Mali, près de la frontière nigérienne, a appris hier l’AFP auprès d’un groupe armé et d’élus locaux.

AFP

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct