Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Adam, adieu

J’ai connu Adam Thiam en 1995. A l’époque j’étais journaliste au « Républicain », journal de son ami Tiébilé. Adam, à l’époque, à l’extérieur du pays, envoyait très souvent des contributions d’une grande richesse dans le contenu et les procédés narratifs. Les textes de Adam étaient attendus et avaient la priorité, dès qu’ils « tombaient » sur le fax, la technologie de pointe du moment.

Pendant très longtemps, je pensais que Adam était une femme. Je suis sorti des ténèbres quand un soir, à la veille d’un bouclage du journal qui était hebdomadaire, je décrochais le téléphone qui sonnait avec insistance. Je décrochais et au bout du fil, j’entendis avec une grande civilité quelqu’un me dire : « bonsoir, je suis Adam Thiam, je suis à Dakar et je vais vous envoyer un article sur la visite du président Chirac ». Nous étions en 1995, le président Chirac venait d’inviter certains présidents africains à Dakar. Le président Konaré a refusé de se rendre à cette « convocation ». Il s’opposait, à sa façon, à la continuité des rapports entre la France et ses anciennes colonies. Le fait à l’époque a eu un large écho. Pour notre journal, la proposition de Adam était du pain béni, car nous venions d’avoir un envoyé spécial de facto. C’était un grand honneur pour moi et je me suis empressé de lui donner le signal qu’il sollicitait. Je rendis compte au Directeur de la rédaction et naturellement le papier a été notre « Une ». Dans un jeu de mots d’une grande subtilité, Adam avait lui-même trouvé le titre. « Calculs risqués ou risques calculés ? », s’interrogeait-il. Quelques temps, il vint nous rendre visite à la réaction lors d’un de ses passages à Bamako. Et depuis, ce lien n’a jamais été rompu. Il devait beaucoup à l’humanité d’un grand frère qui a toujours pris ses cadets en sympathie. Son professionnalise reconnu dans l’univers de la presse en fait un modèle. Ce modèle était d’autant plus affiché qu’il s’adossait à une densité intellectuelle qui impressionne. Adam s’en va libre. Adieu.

Dr Ibrahim MAIGA

Source: Le 22 Septembre- Mali

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct