Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

YOUNOUSS HAMEYE DICKO DU RDS : « Si IBK n’est pas patriote et sincère, je ne l’aurais pas soutenu, même un jour »

Le Rassemblement pour le Développement et la Solidarité (RDS) apporte son soutien à la candidature d’IBK à la présidentielle du 29 juillet 2018. Ainsi en a décidé le parti. « Si IBK n’est pas patriote et sincère, je ne l’aurais pas soutenu, même un jour », a déclaré Pr Younouss Hamèye Dicko, Président du parti.

 

Les soutiens à la candidature d’IBK se rallongent de jour en jour. Ils viennent des partis politiques de la majorité présidentielle,  des associations de la société civile, de la diaspora malienne, etc. Tout le monde veut marquer sa partition dans l’accompagnement du Président sortant à renouveler un second bail à la tête du Mali.

Le RDS, un parti membre de la majorité,  fait partie des inconditionnels à apporter son  soutien à IBK lors du scrutin présidentiel du 29 juillet prochain.

Le parti a officialisé son soutien à la faveur  d’une conférence de presse qu’il a organisé à cet effet, le samedi 19 mai dernier, à la Maison des Ainés de Bamako.

Pr Younouss Hamèye Dicko, Président du parti a indiqué que ce soutien n’est nullement conditionné à un quelconque poste administratif, mais s’inscrit dans un cadre purement patriotique. Patriote est IBK, il a de réalisations à hauteur de souhait durant le quinquennat finissant.

Pour étayer ses propos, il a fait cas de quelques réalisations à son actif.

Dans le domaine de la défense, le pouvoir a revu en hausse le Budget alloué à la défense. En plus, il a mis en place la Loi d’Orientation et de Programmation Militaire  portant sur 1230 milliards de francs CFA, entièrement financé par le Budget national pour une période de 5 ans. La part de l’Armée dans le Budget  n’a cessé de croitre d’année en année. De 1,5% en 2012, on a passé à 1,56% en 2014 ; à 2,34% en 2015 ; à 2,63% en 2016, pour atteindre ensuite à 3,2% en 2018. Le plus haut taux budgétaire des armées de la Sous-région ouest-africaine.

Ces augmentations ont contribué à la montée en puissance de notre vaillante armée nationale. La création du G5 Sahel et le nouveau souffle donné à cette force sous le leadership d’IBK constituent des points indéniables de la montée en puissance de la grande muette malienne. Désormais, le Mali compte parmi les grandes puissances en matière d’armement et de formation militaire. Ces Hommes ainsi formés  font face à leur mission régalienne axée sur,  entre autres, la lutte contre l’extrémisme religieux et le terrorisme dans l’espace du Sahel.

Le Président du RDS a également salué les progrès réalisés par le Régime dans le domaine agricole. Comme en atteste l’allocation des 15% du Budget national à l’Agriculture. La subvention de 1000 tracteurs offerts aux paysans.

L’augmentation des salaires des travailleurs à 21%, suivi de celle du SMIG qui a passé de 33.000 ç 40.000 F CFA. De 2013 à 2018, l’Etat a dépensé 97 milliards de francs CFA pour améliorer les conditions de vie des populations laborieuses.

« Toutes ces réalisations concourent à la réélection du Président sortant lors du scrutin  du 29 juillet prochain », affirme-t-on du côté du BPN du parti.

Ambaba DE DISSONGO

L’Observatoire

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct