Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

800 TRACTEURS OFFERTS AUX PAYSANS : «C’est le début d’une nouvelle ère pour l’agriculture», IBK dixit

Avec 800 tracteurs au bénéfice du monde paysans cette saison 2018-2019, «c’est le début d’une nouvelle ère pour l’Agriculture malienne, pour le paysannat malien qui s’échinait sur les terres, qui avec la daba, qui avec la houe, qui avec la charrue».

Initiée par l’ancien Président de la République, Général Amadou Toumani Touré, la Journée du Paysan a tenu sa 14e édition, le jeudi 24 mai dernier, à Kangaba, sous la haute présidence du Chef de l’Etat, Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéïta. Le lancement de cette journée  dont l’objectif primordial est la poursuite du dialogue instauré entre l’ensemble des acteurs du secteur agricole et le Président de la République autour des préoccupations majeures de la filière et marque le démarrage des activités agricoles au titre de la campagne 2018-2019.

Cette 14e édition de la Journée du Paysan est caractérisée par la vision et la volonté réelle des plus hautes autorités du Mali, au premier plan duquel le Chef de l’Etat, Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéïta, de rendre le secteur agricole productif, moderne, compétitif, durable et respectueux de l’environnement à travers, entre autres, le développement de la mécanisation, l’augmentation des aménagements hydro-agricoles, la diffusion de nouvelles technologies résilientes, l’insémination artificielle des animaux, la sécurisation foncière, la réglementation de l’exploitation des produits forestiers.

Ainsi, son accession à la magistrature suprême, en 2013, le Président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta a décidé d’allouer, chaque année, 15% du Budget national au secteur agricole, soit davantage que les 10% recommandés par le Sommet de l’Union Africaine sur l’Agriculture et la Sécurité alimentaire en Afrique de (Maputo), de subventionner les intrants agricoles, d’octroyer des milliers de tracteurs et autres équipements de types agricoles pour conforter et réconforter les productrices et producteurs agricoles ruraux de notre pays. Ce fut le début des performances remarquables dans la production cotonnière et céréalière au Mali.

En effet, grâce aux subventions des engrais et des équipements agricoles rendus possibles en application de la vision présidentielle du Chef de l’État de faire de l’Agriculture le moteur du développement national, le Mali, au cours de la campagne agricole 2017-2018, s’est classé premier en Afrique pour la production cotonnière avec un taux de réalisation de 100,2% atteignant 726.500 tonnes de coton graine.

A Kangaba, le Chef de l’Etat a énuméré les actions concrètes amorcées en matière de création d’emplois notamment la dotation en cages flottantes en faveur des jeunes ruraux installés en zone Office du Niger à travers un protocole d’accord signé avec l’Agence pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes (APEJ).

«Le secteur agricole est le moteur de notre économie et constitue l’un des principaux pourvoyeurs d’emplois dans notre pays. Je reste convaincu que la création d’emplois pour les jeunes, particulièrement ceux du milieu rural, constitue une nécessité absolue pour soutenir le développement amorcé », a déclaré le Président IBK.

Le Président du Conseil Supérieur de l’Agriculture a témoigné de ses reconnaissances quant aux performances et dynamiques agricoles des productrices et  producteurs ruraux de notre pays ainsi que celles de l’encadrement technique.

«Il me plait de saluer, ici, tous les efforts qui ont été déployés de près ou de loin qui ont permis au secteur agricole, malgré d’énormes contraintes et défis, d’enregistrer des résultats évolutifs et encourageants au cours des différentes campagnes agricoles notamment l’amélioration de la production céréalière globale et un bilan inédit en termes de production record de coton en Afrique au cours de la campagne 2017-2018», a ajouté le Président IBK.

Le Président IBK a indiqué les articulations de la campagne agricole 2018-2019, notamment l’ensemble des filières des productions végétales, animales, halieutiques et aquacoles, les cultures émergentes ainsi que tous les programmes transversaux du secteur agricole. Ce, après avoir rappelé son quitus, donné le 25 avril 2018, à Ségou, pour la campagne agricole 2018-2019 et son plan de financement qui s’établit, selon les documents du Département de l’Agriculture, à 353,7 milliards de francs dont 44 milliards de francs CFA au titre de la subvention des engrais.

Pour cette campagne agricole 2018-2019, il est attendu 10,6 millions de tonnes (toutes céréales confondues) contre 9,8 millions l’an dernier et une prévision de 750.000 tonnes pour le coton graine contre 726.500 tonnes en 2017-2018.

Le Président de la République a rassuré l’ensemble des Techniciens du secteur de l’Agriculture en ces termes: «Les conclusions et recommandations issues de vos travaux seront examinées par le Gouvernement pour leur prise en compte dans les actions gouvernementales».

Par ailleurs, les paysans seront dotés durant cette campagne agricole, de 800 tracteurs. Ce qui, aux dires du Chef de l’Etat, est un facteur de modernisation de l’agriculture et d’allègement de souffrances des paysans: «C’est le début d’une nouvelle ère pour l’Agriculture malienne, pour le paysannat malien qui s’échinait sur les terres, qui avec la daba, qui avec la houe, qui avec la charrue. Les paysans maliens vont enfin être libérés sur des machines modernes pour mettre en valeur des terres en souffrance depuis des millénaires pour le plus grand bonheur des Maliens, pour la prospérité du Mali».

Le Chef de l’Etat n’a manqué de rendre un vibrant hommage à l’ancien Président de la République, Général Amadou Toumani Touré, qui a instauré la Journée du Paysan.

La journée a été également marquée par la visite par le Chef de l’Etat de quelques stands des exposants. Des prières ont été faites pour une bonne pluviométrie bien répartie dans les temps et dans l’espace pour la campagne agricole 2018-2019.

Il faut rappeler que des Présidents des Institutions de la République, des membres du Gouvernement, le Président de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali, et nombreuses personnalités et des acteurs du secteur agricole ont répondu présent à la 14e édition de la Journée du paysan.

Cyril ADOHOUN

L’Observatoire

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct