Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Terrorisme : La Minusma au secours du G5

La France demande un soutien matériel et logistique de la mission de l’Onu au Mali pour accélérer le déploiement de la force antiterroriste du G5 Sahel. Un projet de résolution a été nouvellement initié par la diplomatie française pour soutenir avec un fonds spécial de l’Onu au Mali les opérations du G5 Sahel. La résolution souligne par ailleurs que cette aide ne sera que temporaire le temps que la force devienne autonome.

Pour sa première année d’opérations, les besoins de la Force du G5 sont estimés à plus de 250 milliards de francs CFA dans un rapport de l’Onu. Toutefois à ce jour, les promesses n’atteignent pas 100 milliards de FCFA même avec l’engagement des États Unis d’apporter jusqu’à 30 milliards de francs CFA d’aide.

BANDITISME : Des gendarmes aux arrêts

Selon nos confrères de BBC, trois gendarmes de la localité d’Ouéléssébougou ont été arrêtés et emprisonnés à cause d’une perte d’arme. L’arme perdue a été retrouvée avec un malfrat qui a vidé les caisses d’une station d’essence.  Ils s’agit du commandant de la brigade d’Ouéléssébougou ainsi deux de ces agents sont arrêtés, un second suspect est au niveau de la prison d’Ouéléssébougou et l’enquête va se poursuivre.

Aussitôt informés du braquage de la station Petro Djitoumou, les éléments de la gendarmerie ont commencé les enquêtes, ils ont arrêtés un suspect avec une arme PA.

source: L’indicateur du Rénouveau

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct