Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

L’esclavage en Libye : le Parti SADI estime qu’il s’agit d’un piège tendu

Le Président du parti SADI, l’Honorable Oumar MARIKO, avec mandat de ses Camarades pointe du doigt la complicité de l’Occident lors d’une conférence de presse animée le lundi 27 novembre 2017 au siège du parti sis à Djelibougou en Commune I du district de Bamako.

À ses dires, ceux qui ont mis la Libye dans ce chaos en tuant Kadhafi sont les responsables de cet esclavage. Il s’explique en faisant allusion à la Communauté dite Internationale manipulée par Nicolas “SARKOZY qui est un sacré menteur. Et que la France malgré une démocratie avancée a accepté d’avoir comme dirigeant. Un homme médiocre…

En plus, ceux qui commercialisent les noirs sont des milices du Premier ministre Sarach censuré par le parlement légitime et légal de la Libye mais qui est soutenu par la même Communauté Internationale. Ces milices font l’affaire de l’Europe xénophobe. Les Libyens ayant pris conscience que Sarkozy les a manipulés regrettent et comprennent qu’il faut une personnalité politique pour redémarrer le pays en réconciliant tous les fils et filles du pays, ils s’organisent pour cela. Cette démarche Libyenne met en favori Seif Al Islam Kadhafi et des mobilisations sont en cours en Afrique, notamment au Mali, pour solidariser avec eux. Ce qui coupe le sommeil à l’impérialisme monstrueux et hostile. Alors, la xénophobie dirigeante d’Europe dans sa politique anti migrant en complicité avec nos dirigeants ayant signé un accord dit de réadmission refoule par leurs bateaux et avions les immigrés noirs en les remettants entre les mains de leurs milices occupant la Libye.

Ils ont tendu un piège aux Africains : nous opposer pour empêcher la reconstruction de la Libye détruite par leur soin. C’est-à-dire la mobilisation populaire en solidarité avec la Libye. Selon l’honorable, beaucoup sont tenus déjà par le piège. Cependant, le parti SADI dans sa mission de désaliénation des mentalités, invite les Africains à se réveiller surtout la société civile pour faire la part des choses et arrêter de mettre le mal et le bien dans un même sac à la seule demande de commandes alimentaires de l’ennemi commun, responsable du chaos sur la terre.

Pour le parti SADI, ce qui se passe en Libye signifie que le régime d’IBK est un menteur. Les faits démontrent que le fameux accord de réadmission a été signé. Ce parti des avertis et ayant des choix éclairés dira que le sacré menteur SARKOZY a finalement été démasqué tout comme Hollande. Et Macron avec ses incohérences sera démasqué par le même peuple Français.

Pour le Président de la SADI, c’est dommage pour la France d’avoir de tels dirigeants. Le conférencier explique qu’il a été membre d’une mission parlementaire en Libye,  il y’a une année. Les libyens,  à leur retour, ont mis le gouvernement Malien au courant de se trame avant que cela n’arrive. Cela, en présence des députés RPM. L’Assemblée Nationale, le Ministère des Affaires Étrangères, la Présidence de la République ont tous été mis au courant mais n’ont rien entrepris.

Pis, le chargé des affaires Libyennes est accusé aujourd’hui par ceux qui l’ont accrédité chez nous de complicité avec de milices et l’ont relevé mais le gouvernement du Mali refuse d’exécuter ce relèvement. Pourquoi ? Cela implique directement le gouvernement Malien dans cet esclavage cherchant à haïr la Libye en reprise de conscience.

Par la voix de son Président, le parti (Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance) exige avec fermeté au gouvernement de relever le chargé des affaires de la Libye au Mali, de collaborer avec le parlement démocratiquement élu. Pour Oumar MARIKO, la Libye a besoin de deux opérations : l’une militaire, dirigée par le Général Aftar  pour la sécurité le pays ; l’autre politique pour réconcilier les Libyens et Seif Al Islam est l’incarnation de cette personnalité politique qui viendra redresser la Libye.

En outre, le parti SADI rend hommage à un repère de la lutte farouche contre l’impérialisme avec son latifundium foncier. Il s’agit de Robert MUGABE du Zimbabwe qui est l’architecte de cette nation. Le parti appelle ceux qui viennent de prendre le pouvoir à ne pas virer de la démarche entretenue par le Camarade MUGABE qui est un exemple pour le parti SADI. Aussi un hommage a été rendu à cet autre vainqueur du mal qui est parti se reposer éternellement épée au point. Il s’agit du Camarade cubain Fidel CASTRO qui héroïquement et stoïquement a marqué ce siècle.

 

Daouda Z KANE

source: L’indicateur du Rénouveau

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct