Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Solidarité envers les personnes démunies : La Sotelma-Malitel fait des dons d’une valeur estimée à 105 millions de FCFA !

Dans la cour de sa direction technique, le samedi 19 octobre, la Sotelma-Malitel,  a fait des dons   composés de vivres (riz, sucre, lait), d’équipements  médicaux  pour les structures sanitaires et les équipements agricoles pour les femmes maraichères et plusieurs autres réalisations. Le coût total de cette opération s’élève à environ 105 millions de FCFA. L’évènement présidé par la Première Dame, Mme Keïta Aminata Maïga, a enregistré la présence, du ministre en charge de la Solidarité et de l’action Humanitaire, Amadoun Konaté,   la marraine nationale de l’édition 2019, Mme Coulibaly Kany Diabaté et d’autres invités de marque.

« Vigilance  citoyenne comme une responsabilité et un devoir dans le renforcement de la sécurité nationale » tel est le thème choisi par les autorités maliennes pour commémorer la 25ème  édition du mois de la solidarité et de l’exclusion sociale.

Conscient de sa responsabilité sociale, la Sotelma-Malitel depuis plusieurs années participe activement, avec de très gros efforts financiers, à la célébration du mois de la solidarité et de l’exclusion sociale au Mali. Cette année aussi, elle n’a pas manqué au rendez-vous.

« Lorsque l’opportunité, nous a été offerte de participer au mois de la solidarité, nous ne pouvions qu’être comblés et d’accepter cette invitation.  Par cette participation, Malitel réaffirme son statut d’Entreprise Citoyenne, sa disponibilité et sa proximité avec le peuple malien à participer à cette grande fête de la solidarité et du vivre ensemble » a déclaré le DG de la Sotelma-Malitel, Abdel Aziz Abdine.

Selon lui, pour exprimer sa solidarité durant ce mois, une fois de plus, Malitel a décidé de faire des dons qui touchent plusieurs couches de la société dans différents domaines.

Il s’agit, cite-t-il, d’un réfrigérateur pour le Centre national de transfusion sanguine, des couveuses néonatales, des équipements pour 4 centres de santé communautaires (CSCOM), la construction de 3 salles pour le cycle fondamental,  la construction d’un pont pour les populations de Werela (Région de Sikasso, cercle de Koutiala) et 30 ordinateurs pour les lycées.

D’après le DG Abdine, ces dons sont composés également, des forages et de puits à grand diamètre aux femmes maraichères, des Tricycles à la fédération des Handicapés, des séchoirs à l’association des femmes rurales ,  des  vivres (riz, sucre, lait) pour plusieurs  associations d’accueil et d’aide à l’enfance.

« Nous osons espérer que cette modeste contribution de Malitel, aidera, des personnes malades à bénéficier d’un meilleur confort de soin, des élèves d’un savoir pointu et des orphelins de plus de chaleur et d’humanité » a-t-il exprimé.

Pour sa part,  le ministre Konaté, a souligné que le mois de la solidarité est celui de l’empathie. Mais, aussi et surtout, dit-il, le refus de l’indifférence et de la banalisation. « C’est un attribut de la citoyenneté. Le mois de la solidarité est la fête de la fraternité. C’est la fête de l’entre-aide » a-t-il défini.

Ensuite, il dira que le thème choisi pour célébrer  la 25ème édition du mois de la solidarité cadre bien avec le contexte du Mali. De façon spécifique, il s’est beaucoup appesanti sur la notion de la vigilance et de la contribution. Selon lui, il est très coupable de ne pas être vigilant et de ne pas contribué par sa vigilance à l’effort de guerre des forces de Défense et de Sécurité du Mali. Cela est d’autant plus important, précise-t-il, car l’ennemi n’a pas de visage.

Après avoir souligné que chaque Malien aujourd’hui, doit se sentir responsable de contribuer à cette notion de vigilance,  il dira que cela est l’expression intelligente de la solidarité.

Avant de terminer, le ministre Konaté, a tenu à  remercier le Directeur général de Malitel, pour la progression importante de ses efforts financiers et surtout la constance de ses efforts.    « Les dons que Malitel nous a habitué à distribuer, sont des dons constructeurs d’avenir. La Sotelma-Mali est une entreprise citoyenne et utile » a-t-il déclaré sans aucune intention de vouloir faire de la publicité pour elle.

De son côté, la porte-parole des bénéficiaires, Mme Diallo Aissata Koné, a remercié la Sotelma Malitel pour le lot de dons. Aussi, elle a donné l’assurance que ces dons seront judicieusement utilisés.

Par Moïse Keïta

Source: Le Sursaut

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct