Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Reprise des tueries à Mopti: le collectif des Associations de Jeunes du Pays Dogon alerte

Le collectif des Associations de Jeunes du Pays Dogon (CAJPD) constate avec amertume que depuis une semaine, la situation sécuritaire dans l’espace du Pays Dogon se dégrade dangereusement.

Cette escalade de violence inquiète les populations.

La surprise du CAJPD est que c’est au lendemain d’une mission de grande envergure organisée par la primature et conduite par les 4 associations de cercles du Pays Dogon que les assassinats ciblés de civils, les arrestations de chasseurs, les enlèvements de personnes et des animaux aient été repris après une période d’accalmie consécutive à la toute première visite de travail du Premier ministre dans la région de Mopti.

Aussi, le CAJPD regrette que cette flambée de violence survienne juste quelques jours après le renforcement des capacités des FAMa sur le terrain.

En raison de cette inquiétude, de voir le Pays Dogon sombrer à nouveau dans la violence, le CAJPD propose que:

1- l’Etat mette l’accent sur l’action militaire afin de debusquer tous les malfrats et leurs complices.
2- l ‘Etat rende totalement opérationnel le dispositif militaire surplace afin qu’il puisse mener des opérations même pendant la nuit.
3 – l’Etat ouvre une voie de dialogue direct entre les protagonistes sur le terrain en vue d’amorcer de vrais pourparlers entre les parties armées.
4 – l’Etat implique la jeunesse et les autorités locales dans l’élaboration d’une feuille de route de réconciliation post conflit.

Par la voie du CAJPD, la jeunesse du Pays Dogon réitère aux autorités nationales, régionales et locales son entière disponibilité à œuvrer pour le retour de la paix.

Le Collectif CAJPD

 

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct