Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Régions de Ségou et Sikasso : Les comités d’éveil et d’alerte contre les VBG s’organisent

Ségou, 08 novembre (AMAP) La salle de conférence du village artisanal de Ségou abrite depuis, jeudi, l’atelier de conception des Termes de référence(TdR) pour la mise en place et le fonctionnement des comités d’éveil et d’alerte sur les Violences basées sur le genre (VBG) et les pratiques néfastes, dans le cadre du «Programme Spotlight Initiative

Durant deux jours, les participants aborderont lors de cet atelier des modules dont les objectifs spécifiques sont, entre autres, de faire connaitre la composition et le système de mise en place des comités au niveau village et commune, d’identifier les rôles et responsabilités de ces derniers sur les VBG, d’élaborer et de partager les outils de collecte de données et de faire remonter des informations mensuelles, à travers une synergie d’actions permettant une meilleure prise en charge des survivants(es).

Dans son intervention, le représentant du gouverneur de la Région de Ségou, Siné Dembélé,  qui a présidée l’ouverture des travaux,a fait savoir que le Mali vient de bénéficier du «Programme Spotlight Initiative», une œuvre conjointe de l’Union européenne (UE) et de l’Organisation des Nations unies (ONU) pour éliminer toutes les formes de violence à l’égard des filles et des femmes.

Siné Dembélé a souligné la pertinence du programme qui repose sur six piliers retenus pour atteindre les Objectifs du développement durable (ODD). Il a cité le cadre législatif et politique, le renforcement des institutions, la prévention et les normes sociales, la disponibilité des services essentiels et de la qualité ainsi que des données fiables et le renforcement du mouvement féminin.

M. Dembélé a fait remarquer que les Mutilations génitales féminines (MGF) et le mariage des enfants demeurent deux pratiques profondément ancrées dans les us et coutumes et dont l’abandon fait l’objet de débats au sein de notre société.Saisissant l’occasion, le représentant du gouverneur de la Région de Ségou a rendu hommage aux acteurs et partenaires qui travaillent, inlassablement, pour une meilleure protection des droits des enfants, avant de remercier, particulièrement, l’UNICEF pour avoir appuyé la Direction régionale de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille de Ségou dans la mise en place de 82 comités de veille sur le mariage des enfants dans 82 communes des cercles de Bla, Ségou, Tominian, San et Barouéli durant l’année écoulée.

De l’avis du représentant du gouverneur de Ségou, la mise en place d’un système d’alerte et d’éveil social sur toutes les formes de VBG ainsi que les pratiques néfastes, au niveau communautaire, contribuera, sans équivoque, à la prévention et la prise en charge holistique des cas de VBG et pratiques néfastes.

Pour les directrices régionales de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille des régions de Ségou et Sikasso, Mme Haïdara Bernadette Keïta et Fatoumata Samaké, l’atelier est un cadre d’échange idéal pour aborder la problématique des VBG qui concerne aussi bien les hommes que les femmes en vue de disposer d’un canevas qui servira de guide pour les différents acteurs des zones ciblées par le «Programme Spotlight Initiative».

Etaient aussi présents aux travaux la représentante de l’UNICEF, Aminata Dicko Sangaré, des représentants des maires des communes cibles, des coordinateurs des ONG et associations.

MS/MD (AMAP)

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct