Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Réduction des prix du riz et de la viande au Mali : Les acteurs du commerce s’engagent à la mise en œuvre de l’engagement du gouvernement

Après l’accord conclu entre l’Union Nationale des Travailleurs du Mali (UNTM) et le Gouvernement, sur certains engagements que le gouvernement de la République s’est fixé comme objectif d’atteindre, le Ministre du Commerce et de la Concurrence, Alhassane Ahmed Ag Moussa, a rencontré les acteurs du commerce afin de mettre en œuvre cet accord. Cette importante rencontre d’échanges s’est déroulée hier le mardi 05 février 2019, à la Direction Générale du Commerce et de la Concurrence, en présence dudit directeur, Boucadary Doumbia, du directeur général de l’Agence Malienne de Métrologie, Lansina Togola et ainsi que plusieurs personnalités.

Les échanges étaient portés entre et autres : sur la mise en œuvre de l’accord entre le Gouvernement et de l’Union Nationale des Travailleurs du Mali (UNTM) ; la baisse des prix de produits de premières nécessité ; et les questions diverses. Pour le Ministre du Commerce et de la Concurrence, cette rencontre s’inscrit dans le cadre d’informer le personnel de la Direction Générale du Commerce et de la Concurrence sur l’accord qui a été conclu entre le Gouvernement et l’UNTM.

Pour cela, les mesures seront prises et qui viseront à : la réduction  du prix du riz et celui de la viande d’ici fin mars. Ce qui nécessiterait un certain nombre de mesures immédiates en matière de régulation de prix.

Le Ministre a aussi rappelé qu’il y’a des mesures qui relèvent du Ministère. Il s’agit ainsi de réfléchir  rapidement pour faire face au défi. En attendant les mesures de régulation qui vont être prises au niveau du gouvernement. Il faut assurer que l’impact  de ces mesures va permettre la réduction du prix et la maitrise du prix sur les moyens élémentaires.

Il a été question de la redynamisation du comité de veille qui comprendra un certain nombre de structures à savoir certaines structures du Ministère de l’Agriculture, et certaines du Ministère de l’Elevage et e la Pêche. Un comité qui sera réuni toutes les semaines en associant à l’UNTM pour qu’elle soit avec ledit comité pendant ces réunions de comité de veille.

Il dira que ce sera l’occasion pour l’UNTM de participer de façon efficace à cette activité. Il a souligné d’autres formations et d’autres recommandations pour l’utilisation rationnelle des ressources humaines et matérielles ; l’amélioration de la qualité de ces ressources.

Ces recommandations de formation et agents de tous les services locaux suivront les techniques de collecte d’information en matière de stock de quantité et de prix. Ils ont également suggéré que les deux directions soient dotées de plan de formation à moins de 3 ans avec un programme annuel de formation de chacune des directions en ressources humaines.

Au cours de ces échanges, certains personnels ont souligné les difficultés qu’ils rencontrent dans le cadre de l’exercice de leurs missions à savoir : le manque de moyens logistiques et celui des ressources humaines. Ils ont enfin profité l’occasion pour attirer l’attention du Ministre du Commerce et de nos plus hautes autorités du pays,  afin d’améliorer leurs conditions de travail.

Le Directeur général de l’Agence Malienne de Métrologie, n’a pas aussi manqué de rappeler les principales missions assignées à son agence, qui est une structure de la Direction Générale du Commerce et de la Concurrence, et qui joue un rôle d’appui conseil. Après un an d’activités intenses, cette agence, malgré quelques difficultés, continue de mettre tout en œuvre pour jouer son rôle.

Quant au directeur général du Commerce et de la Concurrence, dira que sa direction et l’ensemble de son personnel vont mettre tout en œuvre pour la mise en œuvre de l’engagement du Gouvernement.

En ce qui concerne le secrétaire général de la Direction Générale, Nouhoum Sidibé, a également laissé entendre que cette rencontre du Ministre avec les services rattachés à son département a été l’occasion pour le personnel de la Direction Général du Commerce et de la Concurrence, de faire exposer leurs difficultés du quotidien.

Aujourd’hui, à travers cette rencontre, les acteurs feront tout leur possible pour matérialiser l’engagement du gouvernement dans les jours à venir.

La rédaction

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct