Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Réconciliation Peul/Dogon: les griots interrogent la tradition

L’Association des Griots dogons et Dental Niébé (griot peul) ont coanimé une conférence de presse ce 8 décembre 2018 à la Maison de la presse du Mali. A travers œuvre coutumière, ces gardiens de la tradition des deux communautés veulent apporter leurs contributions à la recherche de la paix dans le conflit entre peulh et dogon au centre du pays. L’objectif est de demander au gouvernement de se ressaisir et prendre ses responsabilités vis-à-vis de son rôle de protecteur de tous les fils et filles du pays.

Cette conférence était animée par Oumarou SARRE, président Dental Niébé et le secrétaire extérieur de l’Association des griots dogons, Mobo Seydou SINGOE.

Dans sa déclaration, le président Dental Niébé, Oumarou SARRE, a précisé que ces deux communautés n’ont jamais connu un tel acte barbare avec des massacres perpétuels qui tourmentent aujourd’hui tous les fils et filles du pays. « Ils ont toujours vécu ensemble en harmonie parfaites sans aucune difficulté. Ils se sont réjoui que les uns et les autres buvaient, mangeaient s’engageaient ensemble dans tous leurs actes, ils vivaient en paix sans aucun trouble ni violence », a-t-il souligné. Et d’ajouter que ce conflit est un défi majeur qui appelle à la concertation. Il est grand temps ‘’qu’on s’écoute et qu’on mette fin à ce désaccord’’, a martelé le conférencier.

Le conférencier dénonce l’inaction du G5 Sahel et l’invite à s’intéresser au soi-disant conflit qui oppose les peulhs et dogons. Selon M. SARRE, ce conflit est une histoire montée de toutes pièces.

« Notre rôle est de promouvoir la paix, la réconciliation, le respect, les pourparlers, la cohésion sociale, la solidarité, l’esprit de partage et le vivre ensemble. Nous devons renforcer notre lien de solidarité pour que la paix règne sur notre communauté », a-t-il insisté.

Le conférencier s’est dit convaincu que les valeurs coutumières n’ont pas perdu leur importance. C’est pour cela qu’il est également convaincu que les protagonistes vont les écouter pour mettre fin à ce désastre.

« Nous devons renforcer notre lien de solidarité pour que la paix règne sur notre communauté », a insisté le conférencier.

Par Abdoulaye OUATTARA

Source: info-matin.

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct