Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Premières tendances du scrutin du 29 juillet: le camp IBK largement en tête

Le candidat de la plateforme « Ensemble pour le Mali(EPM) », Ibrahim Boubacar KEÏTA, président sortant, arrive largement en tête à l’issue du premier tour de l’élection présidentielle qui a eu lieu, ce dimanche 29 juillet 2018. Il serait suivi de deux autres candidats qui sont au coude-à-coude pour la deuxième place. C’est ce qui ressort du point de presse animé par le camp présidentiel à son QG à l’ACI2000 aux environs de 18 heures.

Cette conférence de presse était animée par le porte-parole du candit Ibrahim Boubacar KEÏTA, l’ancien ministre Mamadou CAMARA, entouré de plusieurs autres membres de l’EPM, dont Blaise SANGARE, président de la CDS-Mogotiguiya, Ibrahim Boubacar BAH, président de l’UM-RDA.
Sans entrer dans les détails, le conférencier, Mamadou CAMARA, a affirmé que le candidat IBK arriverait largement en tête de ce premier.
« Selon les premiers résultats issus du système de centralisation de l’Alliance EPM, la tendance générale indique que le Candidat de l’Alliance Ensemble pour le Mali, Ibrahim Boubacar Keïta arrive largement en tête », a-t-il dit. « Toutefois, la loi électorale interdisant de diffuser des résultats, l’Alliance EPM attend avec sérénité les résultats officiels qui devraient être prochainement communiqués par les autorités compétentes », a-t-il justifié.
À la question de savoir si cette déclaration n’était pas déjà, en soit, une proclamation des résultats avant l’heure, le conférencier nie : « ce que nous donnons là, ce n’est pas un résultat, c’est juste une tendance. Vous avez tous appris avec nous les résultats sur les radios privées qui donnaient au fur et à mesure les résultats dans les bureaux de vote », s’est-il défendu.
Sans dévoiler les noms, il a aussi ajouté que deux autres candidats sont au coude-à-coude pour la deuxième place derrière IBK. Par ailleurs, il n’a pas voulu confirmer ou infirmer l’éventualité d’un second tour.
Dans la déclaration liminaire, conférencier a indiqué que le scrutin s’est globalement bien déroulé, dans le calme et la sérénité. Selon son porte-parole, l’EPM, qui soutient la candidature de Ibrahim Boubacar KEÏTA, salue la mobilisation exceptionnelle qui, de son avis, constitue un confort pour la démocratie et la paix au Mali. Par contre, l’Alliance EPM déplore le fait que dans certaines localités du pays, nos compatriotes n’aient pu voter. Selon le gouvernement, a-t-il fait savoir, il s’agit d’un nombre limité à 3,11 % du nombre global de bureaux de vote.
« Ce qui n’entache donc pas la crédibilité des résultats qui seront annoncés au niveau national. Mais ce pas des zones où il y a forcément une concentration des électeurs », a minimisé le conférencier. « C’est malheureux que certains ne puissent pas voter. Mais en 2013, c’était pratiquement la même situation avec près de 600 bureaux où on n’avait pas pu voter », a-t-il rappelé.
L’Alliance EPM tient à féliciter le Gouvernement du Mali pour la qualité de l’organisation du processus électoral, et notamment pour les gages de transparence qu’il a su donner à toutes les parties prenantes avant le scrutin. L’Alliance EPM salue également l’ensemble des 24 candidats qui ont fait campagne en
respectant les règles démocratiques. Nous souhaitons vivement que cet esprit patriotique et responsable demeure, en particulier au moment de l’annonce des résultats, quels qu’ils soient. L’Alliance EPM salue et remercie toutes les Maliennes et tous les Maliens qui ont apporté leur suffrage au candidat Ibrahim Boubacar Keita, et les encourage à rester vigilants.

Par Abdoulaye OUATTARA

 

Source: info-matin.

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct