Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

POUR S’ASSURER DE LA REGULARITE FU SCRUTIN PRESIDENTIEL : L’Union Européenne déploie 80 observateurs

Dans le cadre de l’élection présidentielle du 29 juillet 2018, la cheffe adjointe de la mission d’observation électorale de l’Union Européenne (UE) au Mali, Marie-Violette César, était face à la presse, le lundi 02 juillet 2018, à l’hôtel Sheraton. L’occasion mise à profit pour elle de rassurer l’opinion nationale et internationale sur la présence de 80 Observateurs dont 29 déjà présents, pour la tenue d’élections libres, transparentes et démocratiques au Mali.

« La mission d’observation électorale de l’Union Européenne au Mali (MOE-UE) a déployé, ce lundi, un premier groupe de 20 observateurs de longue durée dans le pays », déclare d’entrée en jeu la cheffe adjointe de MOE-UE au Mali, Marie- Violette César, avant d’ajouter : « Ils sont venus renforcer les 9 analystes présents au Mali depuis le 19 juillet ». Selon Marie-Violette César, les 20 observateurs ressortissants des Etats membres de l’UE, de la Norvège et de la Suisse ont reçu une formation sur les aspects électoraux, sécuritaires et politiques concernant l’élection présidentielle prochaine. Selon les propos de la cheffe adjointe de MOE-UE au Mali, les observateurs seront en principe déployés dans le Sud et l’Ouest ainsi qu’à Bamako. Ces observateurs couvriront aussi le Centre et le Nord en partie. Au total, dit-elle, les zones d’observation de la mission représentent environ 80% de l’électorat malien.

Comme missions, ces 20 observateurs dits de « longue durée » auront en charge d’assurer le suivi de la phase pré-électorale, de la campagne électorale, de la distribution des cartes d’électeur, des préparatifs et du déroulement du scrutin, ainsi que la compilation des résultats au niveau local.

Pour la cheffe adjointe de MOE-UE au Mali, Marie-Violette César, les 20 observateurs présents seront renforcés une semaine avant le vote par 30 autres observateurs dits de « courte durée » et par une vingtaine de diplomates de l’UE en poste à Bamako. Présents au Mali sur l’invitation du gouvernement, ces observateurs sont, selon la cheffe adjointe de MOE-UE, dans l’obligation de rester impartiaux, de respecter le code de conduite des observateurs de l’UE et d’obtempérer aux lois maliennes en matière électorale.

Avant de clore son intervention, la cheffe adjointe de la mission d’observation électorale de l’UE, Marie-Violette César, de promettre pour le 29 juillet : « La présence de 80 observateurs sur le sol pour une élection libre, transparente et démocratique au Mali ».

Mamadou Diarra, stagiaire

Source: Le Pays

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct