Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mohamed Oumar Traoré, après sa réélection à la tête de la Fédération Malienne de Tennis : “Nous voulons réaliser trois grands projets à court terme”

La Fédération malienne de tennis a organisé le vendredi 29 décembre dernier, à la piscine olympique du Stade Modibo Kéita, son 21ème conseil général ordinaire. A l’issue des travaux, Mohamed Oumar Traoré a été reconduit à son poste pour la cinquième fois consécutive. Après son élection, il a précisé que son nouveau bureau ambitionne de travailler dans la continuité.

Les travaux de ce 21ème conseil général ordinaire étaient présidés par Sidy Bekaye Sidibé, représentant du ministère des Sports, en présence de Oumarou Tamboura, directeur exécutif du Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm), de Mohamed Oumar Traoré, président sortant, ainsi que des présidents des ligues régionales et de celle du district de Bamako.

Ce 21ème conseil général ordinaire de la Fédération malienne de tennis avait pour buts de présenter le bilan de quatre années écoulées de ladite fédération et d’élire un nouveau président qui aura la lourde tâche de faire la promotion et le développement de la discipline au Mali.

Dans son discours d’ouverture, Mohamed Oumar Traoré, le président sortant, a tout d’abord défendu son bilan de quatre années passées à la tête de la Fédération malienne de tennis. Selon lui, les résultats obtenus par son bureau sont très satisfaisants, aussi bien sur le plan sportif qu’administratif et aussi dans le domaine du renforcement des capacités opérationnelles de la Fédération. “C’est le moment pour moi de remercier nos partenaires, plus précisément la Sotelma-Malitel. Les succès enregistrés par le bureau fédéral découlent de l’appui financier de la Sotelma-Malitel, à travers le Comité national olympique et sportif du Mali et les subventions de l’Etat. C’est avec leurs financements que nous arrivons à organiser les compétitions nationales”, a-t-il précisé.

C’est ainsi que le bilan de l’équipe sortante a été salué par les représentants du ministère des sports et du Comité national olympique et sportif du Mali. Ces deux personnalités ont souhaité un conseil général ordinaire apaisé en exhortant les participants au respect strict des textes de la Fédération.

A la reprise des travaux, Mohamed Oumar Traoré, seul candidat à sa succession, a été réélu à la tête de la Fédération malienne de tennis pour un nouveau mandat de 4 ans. Il a obtenu les voix de l’ensemble des délégués présents.

Après son élection, il a remercié l’ensemble des délègues pour avoir placé en lui leur confiance afin de conduire à nouveau cette fédération. Il a souligné que ce nouveau mandat est placé sous le signe de la continuité. “Avant notre arrivée à la tête de la Fédération en 1997, le tennis ne jouait qu’à Bamako. Mais avec notre détermination et l’engagement de tous, le tennis est vulgarisé à l’intérieur du pays. Le tennis se joue actuellement dans toutes les régions, de Kayes à Kidal. Nous ambitionnons de travailler dans la continuité. Nous voulons notamment réaliser trois grands projets à court terme.  Il s’agit de promouvoir et de développer la discipline dans les régions à travers la construction des infrastructures, de créer un centre national de tennis au Lycée Sportif Ben Oumar Sy et de renforcer les capacités de l’ensemble des acteurs du tennis malien “, a-t-il précisé.

       Mahamadou TRAORE

 

39eme édition du championnat national de tennis :

Moussa Traoré (Kayes) et Coumba Diarra (Ségou) sacrés champions

La Fédération malienne de tennis a organisé, du 24 au 30 décembre dernier au tennis club de Bamako Coura et au Stade Omnisport Modibo Keita, la 39ème édition du championnat national de tennis. La finale du simple monsieur en cadets qui a clôturé le tournoi a été remporté par Moussa Traoré de la ligue de Kayes en battant Tidiane Diakité de la ligue de Mopti.

‘est sous la présidence de Mohamed Oumar Traoré, président de la Fédération malienne de tennis, que la finale de la 39ème édition du championnat national de tennis s’est jouée, en présence de Abou Bacar Traoré, ancien ministre de l’Economie et des finances, ainsi que de tous les présidents des ligues régionales y compris celle de Bamako.

Cette 39ème édition du championnat national de tennis a enregistré la participation de 41 athlètes dont 11 filles, toutes catégories confondues, venant des 8 ligues régionales de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal et de celle du district de Bamako.

Durant six jours de compétition, les athlètes de différentes ligues régionales et du district de Bamako ont joué en catégories minime et cadette et la finale du simple monsieur en cadets a d’ailleurs clôturé le tournoi. Cette finale opposait Tidiane Diakité de la ligue de Mopti à Moussa Traoré de la ligue de Kayes.

Les deux jeunes finalistes ont enregistré un parcours sans faute lors des rencontres éliminatoires. Ils ont entamé cette finale avec beaucoup de concentration dans leur jeu. La partie sera remportée par Moussa Traoré de la ligue de Kayes, grâce à sa bonne maitrise de jeu.

Pour les résultants des autres finales jouées auparavant, Coumba Diarra de la ligue de Ségou a remporté la finale simple dames cadettes en battant Assétou Coulibaly de la ligue de Sikasso par le score de 3 sets à 0, 9-6, 4-6 et 6-0.

Quant à la finale du simple monsieur en minimes, il a été remporté par Boubacar Tangara de la ligue de Kayes au détriment de Tidiane Ben de la ligue de Tombouctou par le score de 2 sets à 0, 6-0 et 6-1.

La finale du double-messieurs a été remportée par le duo Tidiane Diakité-Mahamane Dao, en battant le duo Moussa Traoré-Yacouba Sidibé par le score de 3 sets à 0, 6-3, 1-2 et 6-4. Pour la finale du double-filles, elle a été remportée par Assétou Coulibaly-Coumba Diarra en battant Djelika Diallo-Deye Kanté par le score de 2 sets à 0, 6-3 et 6-4. Les vainqueurs du tournoi ont reçu chacun, en plus d’un trophée, un sous-vêtement, une paire de chaussures et un cordage.

Mohamed Oumar Traoré, président de la  Fédération malienne de tennis : ” Nous sommes  très satisfaits de l’organisation de ce tournoi qui a vu la participation de toutes les ligues”

Nous venons d’assister à une très belle finale de tennis dans la catégorie cadette. Je pense que les deux joueurs ont été à la hauteur de la rencontre. Ils se sont donné jusqu’à la fin en produisant du beau jeu. A ce stade, nous pouvons dire que nous sommes satisfaits de l’organisation de ce tournoi qui a vu la participation de toutes les ligues affiliées à la Fédération. Lors du conseil national de la Fédération malienne de tennis tenu le vendredi 29 décembre dernier, les délègues ont demandé de délocaliser souvent le championnat national surtout à l’intérieur du pays et je pense que c’est une bonne idée. Nous continuons de travailler sur ces pistes de réflexion. Pour conclure, je profite de l’occasion pour remercier tout le monde, les joueurs, les encadreurs et dirigeants pour leurs accompagnements.

       Mahamadou TRAORE

 

Source: Aujourd’hui-Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct