Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Maroc : La marine royale tire sur un bateau de migrants, tuant une jeune femme

La Marine royale a ouvert le feu près des côtes marocaine sur un bateau transportant des migrants, tuant une jeune femme de 22 ans sur le coup et faisant trois autres blessés. Le navire était piloté par un passeur espagnol qui aurait refusé de s’arrêter malgré les sommations.

Dans un communiqué la Gendarmerie maritime marocaine explique avoir «dû tirer sur une embarcation à moteur performant, face au refus de l’individu espagnol qui la conduisait sans permissions dans les eaux marocaines, et qui avait notamment refusé de se conformer aux sommations de la police». 25 personnes se trouvaient dans l’embarcation.

Une femme de 22 ans, marocaine, est morte sur le coup et trois autre personnes ont été blessés, dont une est dans un état critique. Tous ont été transférées à l’hôpital pour recevoir des soins.

plusieurs des migrants dont la femmes décédé sont originaires de  Tétouan (nord du Maroc), a déclaré à l’AFP le président de l’ONG marocaine l’Observatoire du nord pour les droits de l’Homme Mohamed Benaïssa. Le blessé dans un état critique vient d’Al-Hoceïma, la capitale régionale du Rif (nord) a été transféré à Rabat, a indiqué Mohamed Benaïssa.

Les passeurs espagnols ont été arrêtés et une enquête est ouverte. Depuis début 2018, l’Espagne a enregistré plus de 38.000 arrivées par voie maritime et terrestre, selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). L’Union Européenne a fait des mises en garde contre une nouvelle voie de migration entre le Maroc et l’Espagne.

Afrik.com

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct