Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Maouloud 2019 : Le Président Keïta participe à des séances de prières et de bénédictions

Le chef de l’État, Ibrahim Boubacar Keïta, a pris part à la célébration aux côtés des fidèles musulmans réunis en maints endroits de la capitale

C’est tout de blanc vêtu que le chef de l’État est arrivé vers 16 heures au stade du 26 Mars, transformé pour l’occasion en espace de prières et de bénédictions et bondé de monde. Ibrahim Boubacar Keïta a pris la parole et exprimé sa joie d’être en ces lieux. Il a promis que chaque fois qu’il sera à Bamako pendant le Maouloud, il sera aux côtés des fidèles musulmans pour la célébration de cet événement exceptionnel du calendrier musulman. Le président Keïta a salué les fidèles musulmans et rendu hommage à Chérif Ousmane Madani Haïdara, le leader des Ançardine international. Il a ensuite prié le bon Dieu pour qu’Il réponde favorablement à nos prières et bénédictions pour la paix dans notre pays.
Le président de la République a rappelé que le Mali est un vieux pays. Et si Dieu confie ses destinées à une personne, celle-ci doit faire en sorte de s’entendre avec les bonnes personnes, les érudits, les leaders religieux, les anciens pour que ceux-ci le guident avec leurs conseils. Ibrahim Boubacar Keïta a promis de faire tout ce qui est en son pouvoir pour protéger ce pays. D’après lui, Dieu sait ce qui a été fait depuis son arrivée au pouvoir pour renforcer et qualifier l’armée malienne. Mais aussi ce qui l’a été pour les familles des militaires tombés au front. Il a exprimé tout son amour pour ce pays. Avant de demander aux uns et aux autres de faire la différence entre les ennemis du Mali et ceux qui sont là pour nous aider. Le président Keïta en a appelé à l’union de tous les fils du pays.

Dès l’entame de son intervention, Chérif Ousmane Madani Haïdara a tenu à démentir les informations selon lesquelles, une bousculade aurait occasionné des morts au stade du 26 Mars. Selon lui, la vérité est que des fidèles étrangers venus participer au Maouloud passent la nuit au stade du 26 Mars. Alors que ceux-ci dormaient, vers l’aube, un bidon contenant des médicaments traditionnels fermentés a explosé. Ce bruit qui a réveillé les fidèles, a semé la panique par ces temps d’insécurité. Accourant dans tous les sens pour se sauver, une vingtaine de personnes ont été blessées. Évacuées à l’hôpital par la protection civile, elles ont toutes été prises en charge et libérées. Contrairement à ces informations, le leader religieux a dénoncé les fausses rumeurs sur les réseaux sociaux parlant de morts et de 80 blessés.

Chérif Ousmane Madani Haïdara a ensuite prié pour la paix dans notre pays. Selon lui, aucun Malien n’a intérêt que le pays s’embrase. C’est pourquoi, il a demandé à tous de se donner la main pour sortir le pays de la situation dans laquelle il se trouve, estimant que personne ne viendra sauver le Mali à notre place. Selon lui, tant que les Maliens ne s’entendront pas, même si le monde entier venait au secours de notre pays, il ne se sortira pas de la situation qu’il traverse.
D’après le président du Haut conseil islamique, le pays appartient à tous les Maliens et chacun doit apporter sa pierre à l’édifice. Il a appelé les autorités qui dirigent ce pays et les chefs de services à travailler dans la droiture. Parlant de la crise sécuritaire dans la Région de Mopti, il dira que des innocents paient un lourd tribut à la crise. Pour lui, si un Peulh tue un Dogon, il s’est tué lui-même et vice versa. Aussi, si un Malien tue un autre Malien, il s’est tué lui-même. Chérif Ousmane Madani Haïdara a déclaré plutôt qu’un Malien doit mourir pour un autre et non tuer son compatriote. Cette fête a pris fin par des prières et des bénédictions à l’endroit des fidèles musulmans venus de plusieurs localités du Mali et de plusieurs pays.

Dieudonné DIAMA

Source: L’Essor- Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct