Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Lutte contre la pauvreté dans le cercle de Kita : Le projet Jigisemejiri fait des heureux

Dans le cadre de la lutte contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire, de répondre aux besoins immédiats et permanents des ménages en pauvreté chronique et en vulnérabilité, de créer des opportunités pour leur avenir en appuyant des stratégies de développement humain au Mali. Le gouvernement du Mali avec le soutien financier et technique de l’Association Internationale de Développement (IDA) a lancé en 2013 les opérations du programme de Filets Sociaux Jigisemegiri. Les responsables du projet ont sillonné deux communes rurales du cercle de Kita le jeudi 02 Mai 2019 afin de montrer l’impact du projet sur la majoration de la qualité de la vie de quelques villages bénéficiaires.

Mohamed Najim Baby, le coordinateur du projet Jigisemejiri, dans le cercle de Kita, dans ses explications, a indiqué les objectifs du programme qui sont entre autres de : de mettre en place des transferts monétaires ciblés aux ménages pauvres et souffrant d’insécurité alimentaire et d’établir les piliers d’un système national de filets sociaux au Mali. Il a cité les composantes du programme à savoir les transferts monétaires directs aux ménages pauvres, les mesures d’accompagnements, le paquet nutritionnel préventif, les travaux à haute intensité de main d’œuvre et les activités génératrices de revenus. Le coordinateur du projet jigisemejiri a fait savoir qu’ils interviennent au sein de plusieurs régions et  communes du Mali mais que cette visite de terrain concerne les communes de Benkadi-Founia et de Kita Ouest Kofeba. A Benkadi-Founia, les autorités coutumières et les élus locaux ont fait ressortir les bienfaits du projet jigisemejiri au sein de leur commune. Selon ces responsables, les résultats probants glanés par le projet dans leur commune est le fruit de la large sensibilisation menée par les responsables de jigisemejiri. Ils ont rassuré que leur implication ne fera jamais défaut afin de permettre au projet d’atteindre ses objectifs. Même son de cloche dans la commune de Kita-ouest kofeba les responsables du projet ont visité les maraichers de certains bénéficiaires et ont constaté les énormes progrès réalisés par les bénéficiaires du projet.

Moussa Samba Diallo

Source: Le Républicain

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct