Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Lien et apprentissage : Voice et Accountability Lab-Mali scellent un partenariat

A travers ce partenariat ou projet, Il s’agira pour l’ONG malienne Accountability Lab de jouer un rôle de facilitateur entre Voice-Mali et ses bénéficiaires. Voice est un programme de 5 ans d’Oxfam financé par le Ministère Néerlandais des Affaires étrangères en appui aux personnes les plus marginalisées et discriminées dans dix pays d’Afrique et d’Asie dont le Mali et le Niger. Le partenariat entre Accountability Lab et Voice a une durée de deux ans pour un financement de plus 130 millions de F CFA. Ledit projet a été officiellement lancé mardi 14 août 2018 à Bamako.

‘‘Savoir qu’est-ce qui se passe dans d’autres pays du monde, cela ne saurait se faire qu’à travers ‘‘lien et apprentissage’’, a déclaré Ramata Coulibaly, point focal du programme Voice à Oxfam-Mali lors de la cérémonie de lancement du projet. Selon elle, ‘ ‘il y a des problématiques communes à tous les pays’’, par exemple, dit-elle, l’albinisme qui est une réalité en Tanzanie, alors il s’agit alors de savoir ce que nous pouvons apprendre de ce pays sur la question de l’albinisme, notamment les ONG qui sont là-bas et qui ont pu amener le gouvernement tanzanien à adopter un certain nombre de politique. Ce ‘‘lien et apprentissage’’, c’est ce dont nous avons besoin’’
Il s’agira alors pour Accountability Lab-Mali de créer un espace d’échanges en vue de permettre aux personnes marginalisées de venir parler de ce qu’elles font au quotidien pour s’en sortir, a indiqué M. Moussa Kondo, directeur pays d’Accountability Lab-Mali : ‘‘Nous irons avec des conférenciers, les personnes qui ont réellement quelque chose à dire pas dans la logique de venir parler de la victimisation, mais de ce qu’ils font dans l’ombre pour faire bouger les lignes’’, précise-t-il.
L’autre étape du projet, explique M. Kondo, consistera à donner la parole à des professionnels afin de leur permettre de parler des cas d’échec : ‘‘Nous avons tendance dans notre société à magnifier seulement que des succès, mais on ne parle pas assez des échecs cumulés avant cette réussite. L’échec est une partie intégrale de la réussite, donner la parole à ses professionnels et leur offrir une autre orientation, c’est aussi un autre objectif’’, a-t-il dit.
D. Samaké
Mali24

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct