Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Inondations à Bamako: 15 morts et d’importants dégâts matériels

Quinze morts, plusieurs blessés, une dizaine quartiers sinistrés, des dégâts matériels importants, tel est le bilan des fortes pluies enregistrées, dans la nuit de mercredi à jeudi, à Bamako. Une catastrophe qui n’est pas sans rappeler celle de septembre 2013 qui a vu la mort de 12 personnes, dans des conditions similaires.

La ville des Trois caïmans où le thermomètre affiche les 45° à l’ombre ces derniers jours a été fortement arrosée ce jeudi très tôt le matin. Des environs de 3h du matin jusqu’à 9-10h, des pluies diluviennes se sont abattues sur le District provoquant de graves inondations dans plusieurs quartiers. Entre 03H30 et 8H00, il a été enregistré :

1-Sotuba (en commune I): 138,3mm

2-Centre-ville de Bamako: 58,1mm

3-Senou (en commune VI): 48mm

4-Katibougou (commune urbaine de Koulikoro): 23,2mm.

Selon un communiqué du gouvernement diffusé à la mi-journée, ces inondations ont provoqué la mort de 15 personnes : 6 morts à Niamakoro (commune VI du district de Bamako), 6 à Kalaban-Coro (commune IV de Bamako), 2 à Missabougou et 1 à Faladiè, en commune IV de Bamako. Ce bilan provisoire fait également cas de 2 blessés.

En plus des quartiers ayant enregistré des cas de décès, les quartiers les plus touchés sont, entre autres : Banconi, Daoudabougou, Baco-Djicoroni, Tièbani, Kabala, Yirimadio, Kalaban-Coura, Sotuba, Kabala, Kalaban-Coro, Sogoniko, Halles de Bamako, Magnambougou, Banankabougou, Missabougou, Bougouba, Korofina Sud, Djélibougou, Moribabougou, Souleymanebougou et Pont Woyowayanko.

Le Gouvernement a annoncé la tenue, dans la matinée, d’une réunion d’urgence de la Plateforme nationale de Réduction des Risques de Catastrophes, sous la coprésidence des ministres en charge de la Sécurité et de la Protection civile, de la Solidarité et de Lutte contre la Pauvreté, de la Santé et des Affaires sociales, de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable.

Suite à ces inondations, ce jeudi 16 mai 2019 à partir 09h, la Plateforme Nationale de Réduction des Risques de Catastrophes s’est réunie effectivement dans la salle de réunion de la Direction Générale de la Protection Civile (DGPC) qui constitue son secrétariat permanent. C’était sous la coprésidence des ministres en charge de la Sécurité et de la Protection civile (le Général Salif TRAORE), de la Solidarité et de Lutte contre la Pauvreté (Hamadoun KONATE), de la Santé et des Affaires sociales (Michel SIDIBE), de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable (Houseyni Amion GUINDO). L’ordre du jour a porté sur la gestion des inondations consécutives aux fortes précipitations enregistrées dans la ville de Bamako et environs ce matin de 03h30 à 09-10 heures. Il s’agit de procéder à une évaluation urgente des besoins, afin de porter assistance aux populations sinistrées dans les meilleurs délais.

En d’autres termes, s’enquérir de la situation à l’effet de prendre des dispositions urgentes. Toutes choses qui démontrent tout l’intérêt que les plus hautes autorités de notre pays accordent à la sauvegarde de la vie des personnes, à la protection de leurs biens, notamment l’assistance aux populations sinistrées lors des situations d’urgence.

PAR BERTIN DAKOUO

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct