Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

IBK-Bouye : l’impossible réconciliation

Annoncée à grands renforts de publicité, la visite du président de la Rue publique au Chérif de Nioro n’a pas eu lieu.

Selon nos informations, des tractations étaient en cours afin de permettre au Chef de l’Etat et à Bouyé de se parler. Afin d’enterrer la hache de guerre.
Figure emblématique de l’islam au Mali, Bouyé a été déterminant dans le plébiscite d’IBK à l’élection présidentielle de 2013 à l’issue de laquelle, il a été élu avec un score inédit de 77% des voix.
Mais trois ans après son investiture, le leader religieux coupe les ponts avec IBK. Motif : le Chef de l’Etat n’aurait pas honoré ses « promesses de campagne ».
Depuis, le divorce est consommé entre les deux hommes. Lors de la présidentielle du 29 juillet dernier, le chérif de Nioro avait indiqué, publiquement, qu’il ne soutiendra pas le candidat du RPM. Mieux, il aurait ajouté que si IBK est annoncé vainqueur, ce second et dernier mandat sera « difficile » pour lui.

Au lendemain de son investiture, IBK aurait tenté de renouer avec le leader religieux. Cette fois-ci, par l’intermédiaire d’autres personnalités.

Selon nos sources, c’est Moulaye Oumar, un des fils de Bouye, qui serait chargé de rapprocher les deux hommes. D’où l’annonce de la visite d’IBK, la semaine dernière, à Nioro du Sahel.
A en croire nos sources, tout aurait été mis en œuvre, par les autorités administratives locales, pour rendre cette visite mémorable à Nioro.

Le pied-à-terre, qui devrait accueillir la délégation présidentielle aurait été nettoyé. Un premier détachement de militaires, chargés de la sécurité présidentielle, serait déjà sur place. Le gouverneur de Kayes se serait rendu sur place pour superviser les préparatifs.
Mais, à la surprise générale, l’arrivée du président de la Rue publique, n’a pas eu lieu.
En dépit de l’insistance de certains de ses proches, le chérif de Nioro aurait refusé de donner suite à la rencontre avec IBK.

Oumar Babi

Le Canard Déchaîné

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct