Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Gendarmerie nationale: la 26e promotion est opérationnelle

L’école de gendarmerie a abrité, le vendredi 1er février dernier, la cérémonie de sortie de la 26e promotion des élèves gendarmes, couplée à la remise des médailles commémoratives de campagne à 244 gendarmes après 6 mois d’engagement opérationnel à Sokolo et Dialloubé. La cérémonie était présidée par le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général de division Salif TRAORE, en présence du directeur général de la gendarmerie, le Général de brigade Satigui dit Moro SIDIBE, et la hiérarchie militaire dans sa diversité. Cette 26e promotion de la gendarmerie porte le nom du Chef d’escadron feu Moussa SANOU.

Cette sortie de promotion est le couronnement de 18 mois de formations militaires et professionnelles. Ils sont 388 élèves gendarmes, dont 67 personnels féminins.

Le commandant de l’école de la Gendarmerie, le Lieutenant-colonel Youssouf Otto DIALLO, a affirmé que sur le plan de la police administrative, les connaissances théoriques et savoir-faire ont été inculqués aux jeunes gendarmes dans les domaines de maintien de l’ordre, de la police de circulation routière, des principes généraux de gestion de calamiteux publics, de renseignement et surtout l’intervention professionnelle

À son tour, le directeur général de la Gendarmerie, le général de brigade Satigui dit Moro SIDIBE, a affirmé qu’en choisissant comme nom de baptême ‘’Chef d’escadron Moussa SANOU’’, les jeunes gendarmes ont décidé d’honorer la mémoire d’un homme qui n’avait cessé de cultiver son amour pour ce corps. Il a témoigné que le parcours du Chef d’escadron Moussa SANOU fut celui d’un gendarme professionnel et intègre, cultivant, sans cesse, l’image du gendarme vertueux, agissant selon une éthique et une déontologie si précieuse. Pour lui, ces valeurs doivent inspirer et guider les actions de ces jeunes gendarmes dans le cadre de la sécurisation des personnes et des biens.

Le général de brigade a souligné que le choix d’être gendarme marque la volonté de ces jeunes de se placer sous le signe de la résistance face à la haine, à la barbarie, à l’obscurantisme. Il a rassuré de tout mettre en œuvre pour permettre aux gendarmes d’accomplir leurs missions dans de bonnes conditions. « Parce que c’est l’essentiel qui est en jeu. Parce qu’on ne transige pas avec la défense de la République et de nos concitoyens », a justifié le Général de brigade Satigui dit Moro SIDIBE.

De l’avis du directeur général de la gendarmerie, la solution pour éradiquer le fléau de l’insécurité qui gangrène dans notre pays, est de renforcer la présence de l’ensemble des forces de sécurité sur le terrain.

« Je souhaite que dès demain, dans vos unités respectives, vous soyez les vecteurs d’une gendarmerie de proximité au service de sa population. Cela se passe par des choix concrets. Je vous demande, dans chacune des décisions que vous aurez à prendre comme sous-officier de gendarmerie, de chercher systématiquement à renforcer le lien de collaboration basé sur la confiance entre les populations et les forces de sécurité », a conseillé le général Satigui dit Moro SIDIBE.

Par ailleurs, le Général SIDIBE a enseigné aux jeunes gendarmes que servir c’est aussi traverser des épreuves difficiles, être confronté à l’inévitable solitude de celui qui porte sur ses épaules le poids d’une décision.

Il a expliqué aux lauréats de la 26e promotion ‘’Chef d’Escadron Moussa SANOU’’, que les diplômes d’élèves gendarmes les obligent à un sacerdoce. ‘’Ils vous obligent parce que vous êtes les héritiers d’une grande histoire, celle d’une institution qui, au fil des siècles, a conservé ses valeurs tout en s’adaptant au monde nouveau, à associer sans cesse tradition et modernité. Ils vous obligent surtout parce que, dans un contexte chargé de défis pour notre pays, les Maliens attendent beaucoup de vous’’, a-t-il insisté à dire.

S’adressant aux récipiendaires des médailles commémoratives de campagne, le directeur général de la gendarmerie a noté que ces décorations sont le symbole du courage incommensurable dont ils ont fait preuve. ‘’Vous avez risqué vos vies afin de restaurer l’autorité de l’État, défendre l’intégrité du territoire et protéger les populations et leurs biens’’. Confrontés aux difficultés liées au terrain, à l’équipement et à la menace asymétrique, vous avez su agir avec professionnalisme et sang-froid afin d’accomplir avec succès les missions qui vous ont été confiées’’, a félicité le patron de la gendarmerie.

PAR MODIBO KONE

 Info Matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct