Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Femafoot-Fifa-FFF : Bientôt une académie nationale de football

Une mission de la Fédération internationale de football association (Fifa) et de la Fédération française de football (FFF) vient d’effectuer une visite de travail au Mali. La mission était composée du directeur régional de la Fifa pour l’Afrique de l’Ouest, El Hadj Wack Diop, du consultant en charge du PST pour la FFF, Ludovic Debru (membre de la direction technique de la FFF), du consultant technique régional de la Fifa pour l’Afrique de l’Ouest et Centrale, Dominique Niyonzima et de l’expert PST de la Fifa/FFF à la Femafoot, Malik Boulegroune. Cette visite de travail avait pour but d’évaluer le projet de construction du Centre technique de Kabala, qui sera financé par la Fifa, ainsi que la mise en œuvre du Programme de soutien technique (PST) en vue du renforcement de la direction technique nationale de la Femafoot, également financé par l’instance dirigeante du football mondial avec le soutien technique de la FFF.

à la fin de leur visite de travail, les émissaires de la Fifa ont animé une conférence de presse avec le président de la Femafoot, Mamoutou Touré «Bavieux» et le directeur technique national (DTN) et sélectionneur des Aigles, Mohamed Magassouba. Cette rencontre avec les médias s’est déroulée au siège de l’instance dirigeante du football national à Hamdallaye ACI. Dans une brève allocution, le premier responsable du football national, Mamoutou Touré «Bavieux» a salué la visite des experts de la Fifa, avant de donner des précisions sur les deux grands projets évoqués plus haut. «Les experts sont venus évaluer les deux grands projets, déjà acceptés qui constituent en réalité le socle de tout développement de football», a indiqué Bavieux qui révélera, ensuite, que Malik Boulegroune, un Français d’origine algérienne, a été désigné responsable chargé du Programme du soutien technique (PST) auprès de la Femafoot, suivant la convention qui lie la FFF et la Fifa. Après avoir précisé que l’expert français a été sélectionné parmi une quarantaine de candidats qui avaient postulé à l’appel à candidature, Bavieux a adressé ses remerciements aux autorités, notamment le ministère de la Jeunesse et des Sports pour son soutien.

Le directeur régional de la Fifa pour l’Afrique de l’Ouest, El Hadj Wack Diop a rappelé que le football malien a traversé une crise relativement longue et en tant qu’instance faîtière, le rôle de la Fifa était avant tout d’aider le Mali à sortir de la crise. «Ensuite, il fallait passer à la phase de développement. Le plan de développement concerté sur lequel nous nous sommes accordés a abouti à un document stratégique, qui a été validé, et qui nécessite tout un processus dont l’aboutissement serait la création d’une Académie nationale qui va être logée dans un centre technique de qualité», a expliqué le Sénégalais. «Avant d’arriver là, poursuivra El Hadj Wack Diop, il y a tout un travail qui est fait en amont et qui va passer par un Programme de soutien technique qui sera conduit conjointement dans le cadre du partenariat entre la FFF et la Femafoot pour arriver à un programme de détection, de formation, de perfectionnement de l’élite, etc.». Membre de la direction technique de la FFF, Ludovic Debru dira que le Programme de soutien technique est le pilote du projet et que son rôle est d’apporter un soutien dans tous les métiers du développement, c’est-à-dire, le football à la base, la formation de cadre, le programme de restructuration, etc.».

Quant à l’assistant technique Malik Boulegroune il a précisé que son rôle est d’accompagner la Femafoot pour aider le football de notre pays à se développer. «Je suis un soutien à la direction technique nationale avec Mohamed Magassouba. Je viens l’aider et permettre à la jeunesse de se développer. La philosophie est qu’on est au service du football. J’avais deux possibilités : le Congo et le Mali. J’ai choisi le Mali pour mes affinités et mes origines. Je suis d’origine algérienne, le Mali est un pays qui me parlait parce que dans ma jeunesse, j’ai eu beaucoup de camarades maliens avec qui j’entretiens encore de bons rapports», a confié le désormais chargé du PST auprès de la Femafoot. Pendant son séjour au Mali, Malik Boulegroune a visité quatre Académies : ASB, Guidars, les Étoiles du Mandé et Révolution football de Sénou. Des Académies qui, a salué l’expert de la Fifa, donnent une image positive du football national.

Ladji M. DIABY

Source: L’Essor

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct