Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Élection présidentielle : Soumaïla Cissé investi candidat

Le chef de fil de l’opposition, l’honorable Soumaila Cissé a été investi le samedi 12 mai au stade du 26 mars. Le désormais candidat de l’URD avait bénéficié du soutien des plusieurs mouvements et associations.  Après une dénonciation de la gouvernance actuelle, il promet au public ‘’une victoire certaine’’.

’Boua Ka Bla’’, ‘’Soumi, la solution ’’. Ce sont là quelques un des refrains entonnés depuis la tour de l’Afrique en direction du stade du 26 mars en cet après-midi du samedi 12 mai. Dans les Sotrama, mobilisés pour l’occasion, un seul homme comptait : Soumaila Cissé.

Devant l’infrastructure footballistique, à Yirimadio, une masse  de personne affluaient de toute part. Au-dedans, l’ambiance était déjà au rendez-vous avec les artistes invités.  Il était donc 16 h 45 minutes,  quand l’élu à Niafunké entre dans le stade, debout dans une voiture, les deux mains levées, saluant le public. Habillé en blanc, bonnet  sur la tête, il s’arrête et soulève son poing, aussitôt, l’assistance lui réplique en signe de victoire. L’effervescence était totale. Avec la Plateforme d’Alliance ‘’Ensemble Restaurons l’espoir’’,  rassemblant des partis politiques et environs deux cent associations de soutien  la mobilisation était de taille. S’y ajoute la présence de certaines personnalités de l’opposition ainsi que des invités  tels Cellou Dalein Diallo de la Guinée.  Ragaillardi par cette atmosphère, Ras Bath à ses côtés, le président de l’URD .

Alors que le programme suivait son cours normal, celui qui s’inclina en 2013 au second tour face à IBK se passe du formalisme et introduit lui-même ‘’le guide’’ un des surnoms du leader du Collectif pour la Défense de la République (CDR). Après une tirade sans ménagement  de la gestion du président IBK, Ras Bath passe la parole à celui qui jure que 2018 ne sera pas 2013. « Nous sommes là pour vous et c’est pour vous que nous nous engageons à prêter », dit-il avec conviction. D’un ton marqué par l’émotion, le candidat promet. « Sachez que la victoire est certaine ! Personne ne peut en douter », avant d’affirmer : « votre présence ici c’est pour votre victoire et victoire vous l’aurez. Je vous le garantie », maintient-il.

Dans son discours posté sur sa page Facebook,  Soumaila Cissé justifie aussi son engagement, car selon lui ‘’il y a urgence !’’.  « Notre Nation est meurtrie et fracturée. Notre République est affaiblie et se fissure…Notre pays va mal », constate-t-il. La seule option  de ranimer le pays selon lui est de « restaurer l’espoir ».

Pour réaliser une telle ambition,  il mettra en avant le rétablissement de la sécurité, la pacification du pays au nord et au centre, l’instauration d’un véritable dialogue entre différente communautés. En plus de ses priorités, l’accent sera mis sur l’équipement des forces de défense et de sécurité, les infrastructures, l’agriculture, l’élevage, la sécurité alimentaire, l’environnement, l’éduction, l’emploi … ‘’Soumi le champion’’ comme l’appelle ses partisans tend la main à la confiance populaire. Une fois élu, Soumaila Cissé assure qu’il sera  non seulement le président de l’unité, de la réconciliation, et de la concorde nationale  mais aussi celui de la transparence, de la loyauté, de la dignité et de la rigueur morale.

Journal du mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct