Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Edito : Ras Bath, un allié de poids pour Soumaila Cissé !

C’est exactement dans trois jours, précisément le 07 juillet, que s’ouvre la campagne électorale pour la présidentielle 2018. Les candidats affûtent leurs armes, chacun se préparant à user d’astuces et d’artifices pour se hisser sur la première marche du podium. En effet, tous les moyens sont bons pour gagner, y compris jouer au courtisan pour gagner la confiance de grands électeurs, notamment les citoyens considérés comme faiseurs de rois.

Jamais un scrutin n’a suscité autant d’engouement aussi bien chez les candidats que chez le citoyen lambda. Le sujet est au centre de tous les débats. Dans les grins et les lieux publics, on ne parle que de la présidentielle, chacun y allant de son commentaire ou analyse pour jauger le poids politique de tel ou tel candidat, avec comme principale référence, des soutiens dont bénéficie le candidat en question, principalement de prétendus faiseurs de roi.

Incontestablement, le chroniqueur le plus célèbre au Mali et porte-parole du Collectif pour la Défense de la République (Cdr), Mohamed Youssouf Bathily alias Ras Bath, en est un. Car il exerce une influence jamais égalée sur un pan important de ses compatriotes, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays. En effet, le chroniqueur s’était signalé à l’attention des Maliens lors de la grande mobilisation contre le projet de révision constitutionnelle, mi-2017. Avec des centaines de milliers de fidèles, il s’était vite imposé comme une des principales figures de la plateforme « Antè A Bana » qui réunissait les principaux opposants à IBK et des membres influents de la société civile.

Tout le monde le courtise en vue de bénéficier de son soutien. Pouvoir comme opposition, même s’il a déclaré exclure le président sortant de son éventail de choix. L’aura du chroniqueur et porte-parole du CDR a pris l’ascenseur après sa relaxe pure et simple par la justice, après qu’il fût attrait devant les tribunaux, l’accusant de chercher à démobiliser les troupes de l’Armée nationale. Suite à un procès marathon, il a été blanchi par la justice malienne. Depuis lors, le jeune activiste chroniqueur, rendu encore plus célèbre par son émission aux allures populistes, dénommée « Cartes sur table », très écoutée à travers tout le pays et dans la diaspora malienne, est devenu l’enfant chouchou des hommes politiques. Lesquels ont besoin de son soutien pour conquérir le pouvoir. Ras Bath est aux yeux de ses fans et beaucoup d’observateurs de la scène politique le détenteur de la clé du pouvoir pour la présidentielle de 2018.

Parce que le jeune activiste a prouvé sa capacité à mobiliser les Maliens dont essentiellement la jeunesse, sans aucun moyen financier. En effet, à l’heure actuelle, il est l’un des rares à pouvoir rassembler des foules immenses dans les rues de la capitale, jusqu’à donner des sueurs froides aux autorités, comme ce fut le cas le 3 août 2017, lorsque des dizaines de milliers de supporters l’avaient accueilli depuis l’aéroport de Sénou, à son retour d’une tournée en Europe.

Le CDR de Ras Bath a décidé, après un long processus, de soutenir la candidature du chef de file de l’Opposition. « Le candidat Soumaïla Cissé est le Candidat de l’URD et du CDR » a déclaré solennellement Ras Bath, devant une foule nombreuse, lors de la conférence de proclamation du nom du candidat qui a été choisi par le Collectif.

Le candidat de l’Union pour la République et la démocratie (URD), principal challenger d’IBK à la présidentielle du 29 juillet, s’est d’ailleurs rapidement félicité de ce ralliement, qui n’est pas des moindres.

Rasta constitue donc un allié de poids pour Soumaïla Cissé que le CDR s’engage à soutenir durant toute la campagne électorale car le CDR sera dans toutes les équipes de campagne de l’URD pour, dit Ras Bath, remporter le scrutin.

Aliou Touré

Le Démocrate

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct