Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Dissémination des technologies de bonnes pratiques agricoles : Les décideurs accordent leurs violions

Les membres du Comité consultatif national (CCN), se sont réunis, le mercredi 19 avril 2017, à l’hôtel Onomo de Bamako, à la faveur de la 3eme session du comité. Cette réunion était couplée à l’atelier de dissémination des technologies de Bonnes pratiques agricoles (BPA), de Post récolte et des outils de plaidoyer du projet USAID C4CP au Bénin. Elle avait pour objectif, de partager d’une part avec les membres du CCN, les résultats du projet en FY16, le plan de travail en FY17 et les perspectives. D’autre part, il s’agissait de former les acteurs nationaux du secteur de coton sur les styles et principes d’apprentissage des adultes, appliqués aux modules innovants genre sensible de l’USAID C4CP avec partage de la stratégie de dissémination à utiliser pour une large mise à l’échelle.

campagne agricole paysan office niger champs agriculture riziculteur

Ont pris part à cet atelier le représentant du ministre de l’Agriculture, Seydou Keita, Conseiller technique ; le Coordinateur Amadou Ouadidjié ainsi que une trentaine des participants. Soulignons que cette 3ème session du comité, s’inscrivaitt dans le cadre du projet de partenariat pour le Coton dans les pays du C4 (USAID C4CP).  Un projet de sécurité alimentaire financé par l’Agence américaine pour le développement international. Il est mis en œuvre par le Centre international pour le développement des engrais (IFDC) dans les pays du C4 (Bénin, Burkina Faso, Mali et Tchad). Ledit projet a pour but l’accroissement de la sécurité alimentaire et son objectif stratégique est d’augmenter les revenus des hommes et des femmes producteurs et productrices, ainsi que les transformateurs et transformatrices de coton dans les zones ciblées. Faut-il le rappeler, le coton constitue pour notre pays à l’instar des pays africains producteurs, une culture motrice pour les cultures de rotation, contribuant de ce fait à la sécurité alimentaire. Il reste et demeure un pilier à prendre en compte dans les stratégies de politiques agricoles et de réduction de la pauvreté.

C’est pourquoi, le représentant du ministre de l’Agriculture, Seydou Keita, dira que le Gouvernement du Mali, continue de consentir des efforts importants pour relever les défis qui entravent le développement de la production cotonnière et de ses cultures de rotation. Il a évoqué que le projet USAID C4CP est l’un des nombreux projets financés par le Gouvernement Américain pour soutenir le développement du secteur de l’agriculture dans notre pays le Mali. «J’ose croire, que les modules de formation développés par le projet USAID C4CP permettront de trouver des solutions idoines pour lever les contraintes de l’heure, afin d’accompagner le Gouvernement du Mali et les acteurs du monde rural dans une véritable relance du secteur agricole dans notre pays et asseoir les bases d’un développement durable de notre agriculture », a-t-il indiqué. Avant d’estimer qu’il n’y a pas de doute qu’une meilleure valorisation de ces outils passe inéluctablement par la formation des agents de vulgarisation et des producteurs et productrices, sur les Bonnes pratiques agricoles (BPA) et les technologies de post récolte (PR) portant sur le coton et les cultures de rotation, d’où la nécessité d’assurer une large diffusion de ces modules de formation.

Seydou Koné

 

Source: Aube d’Afrique

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct