Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Can Gabon 2017 : Le gouvernement met fin aux rumeurs

Le ministre de la Jeunesse, des sports et des loisirs, Blaise Louembe, a tu la campagne d’intoxication et de désinformation orchestrée autour de l’organisation de la Can 2017.

coupe afrique nation caf gabon 2017 balon

Sur les réseaux sociaux et la presse en ligne, les rumeurs indiquant que la phase finale de la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des nations de football (Can-Total) prévue au Gabon en 2017 a été délocalisée pour des raisons de troubles postélectoraux, font rage. Mais, très au parfum de ce qui se dit sur les réseaux sociaux, le ministre gabonais de la Jeunesse, des sports et de loisirs, Blaise Louembe, a tordu le cou à cette campagne de désinformation tendant à décrédibiliser le Gabon.

Blaise Louembe a rassuré le public et le continent sur tout ce qui est mis en œuvre pour une compétition réussie dont l’ouverture est fixée le 15 janvier pour s’achever le 5 février 2017. au Gabon comme arrêté par la Confédération africaine de football (Caf).

Selon le patron des Sports les travaux  de construction et de réfection des stades évoluent sereinement. Ces derniers temps, il fait des descentes sur le terrain afin de toucher du doigt l’état d’avancement de ces stades.

« Il n’y a pas de points d’ombre sur le cahier des charges de la Caf », assure le ministre. «J’ai été à Oyem, j’ai été au stade de Port-Gentil, j’ai visité les deux stades de Libreville. Il n’y a aucune difficulté technique ou infrastructurelle à ce que la CAN ne se tienne pas au Gabon», martèle Blaise Louembe.

Sur le plan sécuritaire, poursuit le ministre, «toutes les dispositions sont prises pour que la compétition se tienne conformément au cahier des charges de la Confédération africaine de football ». Car après les troubles qui ont eu lieu après la publication des résultats provisoires, tout est rentré dans l’ordre sur l’étendue du territoire national.

Et les pouvoirs publics ont pris des mesures pour que de tels événements ne se reproduisent plus. « Ceux qui veulent utiliser la force, trouveront les forces de l’ordre devant eux », a martelé Blaise Louembe.

Du côté de la Confédération africaine de football (Caf), la question d’un pays de repli n’est pas envisagée et le tirage au sort des poules aura lieu le 19 octobre 2016 à Libreville.

En rappel, les campagnes de désinformation sur l’organisation de la Can 2017 au Gabon ne datent pas d’aujourd’hui. Après la désignation du Gabon part la Caf, le 8 avril 2015, pour organiser la 31ème édition de la Can, des voix dissonantes se faisaient entendre notamment au niveau national pour dire que le Gabon n’était pas capable matériellement et financièrement. d’organiser la Can. Malgré les faits qui militent en faveur d’une réussite, ces mauvaises langues ne s’estiment pas vaincues.

Auteur: espritdequipe.info 

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct