Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Ben Laden : pourquoi les photos du corps jamais publiées

oussama ben laden terroriste islamisteUn nouveau livre sur la mort d’Oussama Ben Laden va être publié le 25 avril aux États-Unis. Et, pour en faire sa promotion, l’auteur, ancien membre du commando Seal Team 6 qui a exécuté l’ex-chef d’Al-Qaïda en mai 2011 au Pakistan, lâche une information qui va, à coup sûr, faire polémique : le corps d’Oussama Ben Laden aurait été tellement amoché qu’il était impossible de publier des photos. D’où, selon lui, la décision de Barack Obama de ne pas montrer d’images, et d’annoncer dans la foulée que le corps serait jeté à la mer lors d’une cérémonie sur le porte-avions USS Carl Vinson.

Dans The Operator, Robert O’Neill réaffirme qu’il est bien à l’origine du tir qui fut fatal au terroriste. Il précise que la première balle qu’il a tirée dans la tête d’Oussama Ben Laden lui « a ouvert le crâne en deux ». « Puis j’ai tiré une seconde balle dans sa tête. L’assurance », raconte-t-il, cité par le New York Daily News , avant de donner quelques détails sur le cerveau qui « sortait » de la tête. Selon lui, le visage d’Oussama Ben Laden a dû être « réassemblé » pour les photos et l’identification formelle du corps. Ce récit doit toutefois être pris avec des pincettes, venant d’un homme qui semble chercher la lumière des projecteurs et qui monnaie à prix d’or des conférences de « motivation personnelle ».

Des dizaines de balles dans le corps ?

Robert O’Neill est considéré comme un traître par l’armée américaine pour avoir violé la sacro-sainte loi du secret des opérations, tout comme son ancien camarade Matthew Bissonnette, qui a lui aussi affirmé dans un livre avoir tué Ben Laden (No Easy Day, publié en 2012 sous le pseudonyme Mark Owen).

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
ORTM en direct