Installez la meilleure application pour écouter toutes les radios du Mali

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Barkhane : le commandant de la force Barkhane rencontre ses partenaires au Mali

Du 5 au 7 septembre 2016, le général de division François-Xavier de Woillemont, commandant la force Barkhane (COMANFOR), a rendu visite aux troupes françaises déployées au Mali. Inscrivant son action au contact des partenaires locaux, le général a profité de ce déplacement pour rencontrer plusieurs responsables des forces armées maliennes (FAMa) et visiter à Kidal des réalisations financées par la force au profit des populations.

general patrick brethous commandant Barkhane serval armee francaise

Arrivé à Gao le 5 septembre, le COMANFOR s’est d’abord entretenu avec le colonel major Haidara, commandant le poste de commandement Maliba de l’armée malienne, et plusieurs de ses officiers. Ces échanges permettent de consolider les liens avec la force armée malienne et de donner une cohérence d’ensemble aux soutiens fournis par les soldats de Barkhane dont les actions de formation et d’appui réalisées par les détachements de liaison et d’appui opérationnel (DLAO) de Barkhane.

Au cours d’une présentation à laquelle participaient des membres de groupes armés signataires (GAS) de l’accord pour la paix et la réconciliation (APR- signé à Alger en mai 2015), le général a ensuite pu échanger sur l’avancement du mécanisme opérationnel de coordination (MOC). Constituant un des piliers du volet sécuritaire de l’APR, le MOC vise à planifier et conduire des patrouilles mixtes (FAMa, GAS, MINUSMa) pour assurer la sécurité dans le Nord du Mali. Par la suite, à Tombouctou, après avoir rencontré les soldats français du DLAO 4, le COMANFOR, accompagné de l’officier adjoint, a rendu visite au commandant du 3e secteur de l’armée malienne, l’occasion d’aborder ensemble la situation sécuritaire dans la région et d’évoquer les prochaines opérations conjointes.

Enfin, prenant part à une patrouille aux abords de Kidal, le commandant de l’opération Barkhane s’est rendu près du barrage d’Etambar et de la centrale électrique de Kidal pour faire un état des lieux des travaux réalisés avec l’aide et le financement de Barkhane. Ces actions d’aide matérielles concrètes constituent un volet important de l’action de Barkhane pour accompagner le développement, condition nécessaire du retour à une paix durable.

Conduite par les armées françaises, en partenariat avec les pays du G5 Sahel, l’opération Barkhane a été lancée le 1er août 2014. Elle repose sur une approche stratégique fondée sur une logique de partenariat avec les principaux pays de la bande sahélo-saharienne (BSS) : Mauritanie, Mali, Niger, Tchad et Burkina-Faso. Elle regroupe 3 500 militaires dont la mission consiste à lutter contre les groupes armés terroristes dans la BSS.

Sources : Etat-major des armées Droits : Ministère de la défense

Source: defense.gouv

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct