Installez la meilleure application pour écouter toutes les radios du Mali

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Après une visite de travail fructueuse au Soudan: Le président de la Chambre des Mines, Abdoulaye Pona, ambitionne de booster la production du Mali

Sur invitation du Consul général du Mali au Soudan, Yaya Karembé, le président de la Chambre des Mines du Mali, Abdoulaye Pona, a effectué une visite de travail et d’échanges en République Islamique du Soudan, du 6 au 13 mai 2017. Durant son séjour, le président Pona a rencontré des officiels dont le ministre  du pétrole et du gaz, Dr Mohamed Zayed Awad, des opérateurs économiques évoluant dans le domaine, visité des sites et des raffineries. De retour au pays, il a décidé de s’inspirer de l’expérience et l’expertise soudanaises pour donner un coup d’accélérateur à la production nationale pour que « l’or du Mali puisse briller pour le Mali et les Maliens ».

abdoulaye pona chambre mines ambassadeur consul diplomate Yaya Karambe soudan

C’est au cours d’un point de presse qu’il a animé dans la salle de conférence de la Chambre des Mines que le président Abdoulaye a fait le point de cette visite de travail au Soudan. Sur place, la délégation conduite par le M. Pona a remarqué que l’orpaillage est mieux encadré au Soudan qu’au Mali. Sur les 100 à 105 tonnes de production d’or prévues en 2017, la production artisanale, à elles seule, représente 80%, a révélé le président de la Chambre des Mines. Et de poursuivre que la particularité de l’orpaillage au Soudan est due au fait qu’il n’y a pas de code minier dans ce pays.

« L’initiative du Consul Général Yaya Karembé est à saluer car elle permet d’établir un climat des affaires entre nos deux pays. D’ailleurs, très prochainement, le Mali va accueillir une importante délégation » a indiqué Abdoulaye Pona.

Avec une production annuelle estimée à 93,6 tonnes en 2016, le Soudan est désormais le troisième producteur d’or sur notre continent, rang que détenait le Mali. C’est justement pour augmenter la production nationale que le président de la Chambre des mines envisage une série de mesures au nombre desquelles la mise en place d’une centrale d’achat, une sorte de marché unique où sera vendu l’or produit au Mali. Ce n’est pas tout, Abdoulaye Pona ambitionne également de moraliser l’orpaillage qui, selon l’Etat, tourne autour de 6 tonnes par an tandis que la Chambre l’estime à une vingtaine de tonnes annuelles.

Il faut noter, enfin, que durant son séjour au Soudan, le président Pona et sa délégation ont rencontré l’autorité pour la recherche géologique au Soudan, organe concepteur de la politique minière du Soudan ; la compagnie minière ARIAB, société d’Etat, chargée de la recherche et l’exploitation des substances minérales dont l’or ; la compagnie Alwagiha qui dispose de stations de dépôt d’essence et de gaz-oil de même que les citernes pour le transport des produits finis du pétrole, entre autres.

Cette visite de travail et d’échanges du président de la Chambre des mines est une bonne chose car permettant à notre pays de bénéficier de l’immense expérience d’autres pays avec comme objectif de contribuer à augmenter la production nationale au profit des fils du pays.

Diakaridia YOSSI

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct